l'info en continu

Vital Kamerhe : « Est-ce que je suis déjà condamné d’avance? »

- Publicité-

Au cours de l’audience de jeudi 04 juin 2020, Vital Kamerhe, directeur de cabinet du Chef de l’État et principal accusé dans le dossier de 100 jours dans son volet maisons préfabriquées, se dit être une victime expiatoire.

« Je n’ai été arrêté que pour raisons de confrontation. Mais, au finish, il n y a eu que 2 confrontations », affirme-t-il.

- Publicité-

‘Maintenant, on nous emmène des témoins qui sont préparés. On a l’impression qu’on est une victime expiatoire », dénonce le directeur de cabinet du Chef de l’État.

Et de s’interroger:

 » « Pourquoi d’autres prévenus ont droit d’aller et de revenir…Est ce que je suis déjà condamné en avance ? Je m’inquiète… ».

L’audience est en cours.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :