mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min

l'info en continu

Déogratias Mutombo: « La Banque centrale n’est intervenue qu’au niveau de paiement « 

- Publicité-

Intervenant comme témoin dans le procès de 100 jours ce jeudi 04 juin au tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe siégeant en audience foraine à la prison centrale de Makala, le Gouverneur de la Banque Centrale du Congo (BCC), Déogratias Mutombo ne reconnait pas avoir participé à la conception du Programme de 100 jours. Il affirme que la Banque centrale n’est intervenue qu’au niveau de paiement.

« J’ai participé à 2 réunions à la présidence à propos. Je voulais savoir comment financer ce projet de 370 M $ qui m’était soumis. On m’a dit que je pouvais recourir aux réserves de change. Mais je n’ai pas accepté cette proposition, suicidaire pour la république. Le ministre des finances a estimé qu’on peut utiliser les possibilités budgétaires, mais là aussi j’ai dit qu’il était difficile! J’ai proposé plutôt l’emprunt des investissements », a-t-il déclaré au tribunal.

- Publicité-

Deogratias Mutombo ne reconnait pas non plus avoir été désigné superviseur de ce projet.

« Je ne connais pas quand j’ai été désigné a ce poste, » a-t-il déclaré et de souligner que sauf pour les sauts de moutons, il ne connaissait pas les autres et prestataires, et les sous-traitants.

Pour la question posée sur le choix du compte, Déogratias Mutombo dit avoir choisi la rawbank qui était son « correspondant » et qui était celui qui avait le plus de devises. Le patron de la BCC dit avoir appris le paiement à rawbank et non pas Ecobank au cours de ce procès..

« On a instruit à RawBank de payer au correspondant Ecobank, » a-t-il déclaré tout en assurant avoir demandé à la Rawbank de payer le compte Samibo à Ecobank.

Concernant la réglementation de la BCC en matière de transfert des fonds de la RDC vers l’étranger, d’une banque vers l’étranger, il faut une licence d’exportation et prouver la mise en consommation des biens au pays, « car les fonds transférés, même privés, doivent avoir un swift… » indique-t-il.

À une question du ministère public de savoir si oui ou non Mr Jammal possède une telle licence pour le transfert, Deogratias Mutombo a indiqué au tribunal qu’il reviendra plus tard avec confirmation.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

EN CONTINU

Bunia : La haute cour militaire annonce l’ouverture des audiences publiques en appel de l’affaire Didier Boyoko

Le colonel magistrat Mukendi Tshidiamanga, président de cette instance supérieure de la justice militaire, l'a annoncé hier mardi 29 septembre 2020, à...

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...