l'info en continu

Reddition des groupes armés: le problème de la prise en charge se pose (Gouverneur Théo Kasi)

- Publicité-

Ces dernières semaines dans les provinces du Nord et du Sud Kivu, plusieurs centaines d’éléments des groupes armés se sont rendus aux autorités congolaises.

Le gouverneur du Sud Kivu, Theo Ngwabije, note cependant, qu’il se pose un problème sérieux de leur prise en charge.

- Publicité-

Le constat a été fait au cours d’un échange ce samedi 30 mai 20 à Goma avec David Gressly, représentant spécial adjoint des nations unies en RDC chargé des opérations.

Théo Ngwabije a donc plaidé pour que les nations unies apportent son appui aux initiatives mises en place dans le cadre du processus de désarmement, démobilisation, réinsertion et réintégration DDRR dans ces deux provinces, rapporte la radio Okapi.

Le 23 mai dernier, l’on a assisté à la reddition du chef du Groupe Armé de M. MAHESHE avec 120 de ses hommes et 20 armes grâce au travail du Gouverneur de la Province et la MONUSCO.

Plus aucun groupe armé n’opère sur l’axe Ngweshe-Walungu.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU