mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min

l'info en continu

RDC :Des morts à la présidence, le porte-parole du président dit qu’il y n’a « aucune preuve de mort par empoisonnement »

- Publicité-

Depuis quelques jours la présidence enregistre des morts qui suscitent des réactions selon lesquelles ces personnes mourraient d’empoisonnement d’empoisonnement.

Le porte-parole du président de la République a, face à ces rumeurs indiqué qu’il n’y a jusque là aucune preuve scientifique pour l’affirmer.

- Publicité-

« Personnellement, je ne saurais pas parler de poison pour la simple et bonne raison qu’aucune preuve scientifique n’a pu être donnée » a rassuré Tharcisse Kasongo Mwema Yamba Yamba sur Top Congo.

« s’il y a des preuves scientifiques qui montrent qu’effectivement telle personne est décédée, non pas de maladie naturelle mais parce qu’elle aurait ingurgité des substances toxiques, là effectivement on peut parler d’empoisonnement » ajoute-t-il ajouté.

Le porte-parole du président de la république insiste que ; « S’il y avait le moindre doute que pour telle personne, il y a eu peut-être autre chose, je vous en aurai parlé. Là, je ne sais pas vous dire si c’était Covid-19 ou poisson. Toutefois, si c’était poison, on aurait quand même pu, scientifiquement, montrer que telle personne a succombé parce qu’il a avalé ou consommé une substance toxique« .

« Actuellement, je ne veux pas rentrer dans les détails » précise Kasongo Mwema qui ajoute qu’il y a des structures à la présidence de la république qui gèrent tout ce qui se passe. Les personnes qui déclarent ou présentent un certain nombre de symptômes, sont prises en charge par une structure à la présidence de la République« .

« Aujourd’hui, pour certaines personnes de la Présidence, c’est la Covid qui est à la base de leur décès« .

Et lui d’ajouter qu’ « Il faut, quand même, se rendre compte que nous sommes dans une affaire extrêmement sérieuse. Tant que les enquêtes, les recherches, les investigations n’ont pas abouti, comment pouvons-nous affirmer qu’il s’agit d’autre chose que d’une maladie. Puisque parmi les personnes qui sont décédées, il y en a qui ont développé des symptômes que l’on peut attribuer à la maladie« .

Pour l’instant aucune enquête ni autopsie n’a été réalisée. Le porte-parole du Chef de l’Etat dit ne pas avoir entendu parler d’autopsie sur tous les décès enregistrés dans le cabinet du Chef de l’Etat.

« Je ne sais pas si les autopsies ont été réalisées. La première autopsie dont je viens d’entendre parler, c’est celle qui aurait été (pratiquée sur la dépouille) du juge Yanyi (du procès Vital Kamerhe). qui aurait été faite, mais je n’en ai pas la preuve » a-t-il conclu.

Merveilles Kiro/Politico.cd

- Publicité -

2 Commentaires

Comments are closed.

EN CONTINU

L’Égypte va soutenir la RDC pour le projet de navigabilité du fleuve Congo de Boma à Kinshasa

Les domaines de coopération bilatérale entre la RDC et l’Égypte ont meublé les échanges que le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a eu...

Bunia : La haute cour militaire annonce l’ouverture des audiences publiques en appel de l’affaire Didier Boyoko

Le colonel magistrat Mukendi Tshidiamanga, président de cette instance supérieure de la justice militaire, l'a annoncé hier mardi 29 septembre 2020, à...

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...