l'info en continu

Nord-Kivu et Sud-Kivu: appui financier, technique et logistique de l’ONU au désarmement et à la démobilisation des ex-combattants

- Publicité-

Les Nations Unies poursuivent leur appui financier, technique et logistique à la RD Congo pour le désarmement et la démobilisation des ex-combattants dans les provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu.

Le représentant spécial adjoint des Nations Unies en RDC, David Gressly, a réitéré cet engagement lors d’un entretien, samedi 30 mai 2020 à Goma, avec le gouverneur du Sud-Kivu, Théo Ngwabije Kasi.

- Publicité-

« Ici on a donné notre engagement de continuer à donner un appui technique et logistique pour le désarmement et la démobilisation, deuxièmement, d’aider avec la réinsertion. En même temps, on sait qu’il y a d’autres besoins pour la réintégration de ces ex-combattants », a déclaré David Gressly à la radio Okapi.

Il a affirmé avoir donné son engagement de travailler auprès des grands bailleurs pour rechercher un financement supplémentaire pour remplir tout le gap pour ce processus.

Le gouverneur du Sud-Kivu, Théo Ngwabije Kasi, a salué l’appui de la MONUSCO pour résoudre le problème épineux de la stabilisation de l’Est de la RDC.

« Ce qui pose un problème, c’est la prise en charge, puisqu’ils sont des milliers au Nord-Kivu et au Sud-Kivu qui se rendent. Il faut les cantonner, il faut créer des filières pour leur réintégration sociale. Le Représentant nous a dit qu’ils vont nous accompagner. Nous espérons que ça va nous aider à leur donner une chance » a-t-il souligné sur la radio onusienne.

David Gressly a lancé un appel aux groupes armés réfractaires à saisir cette opportunité de se démobiliser et de développer leurs communautés.

On assiste, depuis quelques semaines, à la reddition de plusieurs groupes armés auprès des autorités locales dans le cadre de la recherche de la paix à l’Est de la RDC.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU