mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min

l'info en continu

Situation de la MIBA: Suspension immédiate du Conseil d’Administration et de la Direction Générale (conseil des ministres)

- Publicité-

La situation de la Société Minière de Bakwanga (MIBA SA) a été l’un des points abordés au cours de la 33e réunion du conseil des ministres tenu ce vendredi 29 mai par visioconférence.

Le Ministre du Portefeuille a informé le Conseil des résultats de la mission d’audit qu’il a diligentée auprès de cette société et dont le rapport daté du 23 mars 2020 relève d’importants dysfonctionnements au titre de la conformité, de la gouvernance et management, de la production et de la gestion financière.

- Publicité-

Ce diagnostic établi, le Ministre du Portefeuille a proposé au Conseil une batterie de mesures thérapeutiques en vue de remettre à flot, autant que faire se peut, cette société qui constituait, hier encore, la fierté de toute la Nation.

La situation actuelle de la MIBA SA a préoccupé profondément les membres du Conseil qui a décidé de la suspension immédiate du Conseil d’Administration et de la Direction Générale de la MIBA SA, ainsi que de la désignation des chargés des missions aux fins d’examiner les pistes de redressement de la situation et la convocation d’une Assemblée Générale.

Dans un communiqué du mercredi 27 mai 2020, la coalition « Tous pour la RD-Congo » avait appelé le conseil des ministres du 29 mai prochain à traiter les dénonciations documentées faites par les élus du pays et les ONGs sur la Minière de Bakwanga (MIBA) et la Société des mines d’or Kilo-Moto (SOKIMO).  

Ce regroupement de la société civile avait rappelé au chef de l’État Félix Tshisekedi et au premier ministre Sylvestre Ilunga que plusieurs dénonciations « trop récentes et suffisamment documentées » ont été faites sur ces deux sociétés publiques.

« Cependant, elles sont oubliées et exclues » des dossiers à l’ordre du jour des différents Conseils des ministres, » avait il noté.

La délégation syndicale de la MIBA avait aussi fait état de plus de 170 mois d’arriérés de salaires.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

L’Égypte va soutenir la RDC pour le projet de navigabilité du fleuve Congo de Boma à Kinshasa

Les domaines de coopération bilatérale entre la RDC et l’Égypte ont meublé les échanges que le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a eu...

Bunia : La haute cour militaire annonce l’ouverture des audiences publiques en appel de l’affaire Didier Boyoko

Le colonel magistrat Mukendi Tshidiamanga, président de cette instance supérieure de la justice militaire, l'a annoncé hier mardi 29 septembre 2020, à...

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...