mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 13:02 13 h 02 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 13:02 13 h 02 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 13:02 13 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 13:02 13 h 02 min

l'info en continu

Martin Fayulu indigné par « des morts suspectes qui sont devenues monnaie courante et banales »

- Publicité-

Dans un message écrit ce 30 mai 2020, le Président de la Dynamique de la vérité des urnes et candidat malheureux aux élections du décembre 2018, Martin Fayulu s’indigne de la manière dont la RDC enregistre des décès suspects qui interviennent presque chaque jours , en Ituri , Béni , Sud-Kivu , Tanganyika ainsi que le décès du juge président du dossier dit « 100 jours » Raphaël Yanyi.

Martin Fayulu estime que ces décès qui sont devenus monnaies courantes du fait de l’absence de l’État , qui parfois fait des enquêtes diligentées à la hâte et ne parviennent pas à élucider.

- Publicité-

« je suis indigné des morts suspectes qui sont devenues monnaies courante et banales dans notre pays et que des semblants enquêtes,souvent diligentées à la hâte, ne parviennent pas à élucider. Ces décès qui s’ajoutent aux carnages qui interviennent chaque jour en Ituri, à Béni , dans le Sud-Kivu, au Tanganyika et ailleurs dans le pays du fait de l’absence de l’État. La vie humaine est désacralisée , souvent dans l’indifférence la plus totale. Indignons-nous » a-t-il écrits

Celui qu’on appelle, « l’homme de vérité des urnes » exige les enquêtes les plus transparentes dans tous les dossiers y compris celle concernant le juge Raphaël Yanyi, président du tribunal de grande instance qui était en charge du procès dit  » des 100 jours  » ,faute de quoi un climat de psychose , sans doute voulu, risque de s’installer dans le pays.

Pour Fayulu, la pandémie de la Covid-19 est gérée de manière hasardeuse et les multiples tâtonnements et les couacs communicationnels observés dans la riposte alimentent les résultats rumeurs conspirationnistes les plus dangereuses et créent une atmosphère de laxisme vis-à-vis d’une menace qui devrait pourtant être prise au sérieux.

Devant ce bilan , Martin Fayulu compatit avec la famille de Raphaël Yanyi, de l’armée congolaise et tous ceux qui ont perdu un proche suite au coronavirus.

Le président de l’ECiDé salue les actions engagées par les mouvements citoyens et la société civile dans les campagnes des préventions contre la Covid-19 et réitère également son appel de voir le processus pour l’éclatement de la vérité sur les détournements présumés à aboutir sur des sanctions exemplaires et sur la récupération des sommes.

Dans une intervention à la télévision publique, Kasongo Mwema Yamba Yamba, porte parole du président de la République a démenti les rumeurs sur l’empoisonnement du personnel des agents et cadres de la présidence.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...

SADC : la RDC et le Malawi élus président et vice-président du RPMLOC du Forum parlementaire

La République démocratique du Congo (RDC) et le Malawi ont été élus respectivement président et vice-président du Comité parlementaire régional de surveillance...