PUBLICITÉ

Général Sylvano Kasongo : « Arrêtés par la Police, les Kuluna sont libérés par le Parquet pour saturation des prisons »

Le général Sylvano Kasongo, commandant de la Police nationale congolaise (PNC) pour la ville de Kinshasa, reconnaît le nombre très élevé des bandits urbains dans toutes les communes de la capitale de la RD Congo.

« Avec le confinement de la Gombe, toutes les activités sont presqu’à l’arrêt. Les Kuluna (bandits urbains) sont devenus très nombreux dans toutes les communes », a-t-il affirmé sur Top Congo.

 » Après les avoir arrêtés, ils sont aussitôt libérés pour cause de saturation des prisons. On les arrête, on les défère aux Parquets. Mais, on les libère disant que les prisons sont saturées », a déploré le général Sylvano Kasongo.

Il a rassuré que la Police fait son travail. « Dernièrement, on avait arrêté 372 Kulunas. Mais, on les défère aux Parquets le matin, le soir ils sont libérés. La justice considère les Kulunas comme les menus fretins. Il faudrait qu’on trouve une solution, peut-être les envoyer à l’intérieur. C’est au gouvernement de décider », a suggéré le général Sylvano Kasongo.

Toutefois, il a rassuré que « la Police ne va pas se fatiguer ».

« On va continuer à les traquer. À notre niveau, les commandants ont été mis en garde et certains d’entre eux pourront être remplacés parce qu’on ne peut pas laisser la population à la merci des voyous ». a-t-il insisté.

Merveilles Kiro

- Publicité -

2 Commentaires

  1. C’est vraiment honteux. Voilà un haut responsable de l’état qui déclare haut son incompétence à sécuriser les personnes et leurs biens. Il va plus loin. Il reconnaît également l’ignarité du gouvernement.

  2. Soit il y a une forme d’impunité dans le système judiciaire, soit leur libération est lucrative.
    Pourquoi ne pas les tuer carrément ?

Comments are closed.

EN CONTINU