l'info en continu

Lubumbashi: la tuyauterie défectueuse de la Regideso « favorise l’épidémie de choléra à Kamalondo » (Bourgmestre)

- Publicité-

Intervenant sur une chaîne de Lubumbashi, KyondoTV le jeudi 28 mai, sur la situation de la résurgence de l’épidémie du choléra, dans la zone de santé de Kamalondo considérée comme épicentre de la maladie dans la ville cuprifère, le bourgmestre Michel Kalwa Kalunga, admet que la tuyauterie défectueuse favorise la progression de cette maladie hydrique.

Au niveau de Kamalondo, il y a un problème d’eau depuis déjà plusieurs mois. Ce qui est qui vrai, la tuyauterie de la régie de distribution d’eau [Regideso] installée dans le caniveau où se mêlent les eaux défectueuse, est foutue. Plusieurs tuyaux ont des trous, et lorsqu’il y a coupure de fourniture d’eau, ils sont inondés par ses eaux usées, qui devient impropre à la consommation”, a confirmé le bourgmestre de la Commune Kamalondo,

- Publicité-

L’épidémie de choléra intervient habituellement durant la saison pluvieuse. Comment expliquer cette résurgence du choléra à Lubumbashi, dans les zones de santé de Kamalondo, Kampemba, Katuba et Kisanga, durant cette période de sécheresse.

D’après le point focal de la lutte contre le choléra dans le Haut-katanga, « le manque d’approvisionnement régulier en eau potable dans les quartiers, comme cela est observable dans les quartiers où la population se servait de l’eau des rivières, n’étant pas potable pour la consommation, dans les zones de santé de Kampemba, Katuba, Kisanga, et le problème lié à la tuyauterie de Kamalondo, sont là les facteurs favorisant cette résurgence”, a indiqué Docteur Franck Bitilasi à POLITICO.CD

Depuis trois semaines, Lubumbashi a enregistré 262 cas des malades depuis l’apparition de cette épidémie dans plusieurs zones de santé de Lubumbashi, dont 8 décès

Adrien AMBANENGO | POLITICO.CD

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU