l'info en continu

Opérations anti-CODECO en Ituri: le commandant des opérations de la MONUSCO annonce un renfort logistique et d’une « force spéciale » à Djugu

- Publicité-

Le commandant des opérations des casques bleus de la MONUSCO, le lieutenant Général Ricardo Costa Neves annonce un déploiement des troupes militaires avec une « force spéciale » et un renfort logistique dont des hélicoptères d’attaques et pour la reconnaissance de terrain afin de mener des patrouilles dans les territoires de Djugu et Mahagi.
Ceci dans le souci de rendre aussi plus actifs les éléments militaires engagés dans la nouvelle opération, en voie d’enclenchement, pour le maintien de la paix, de la protection des civils et d’appui aux FARDC.

 » … Je viens avec des renforts de troupes supplémentaires qui seront déployées ici, également de forces spéciales parmi ces troupes là ainsi que deux hélicoptères d’attaques du terrain. Tout ça dans le cadre d’une nouvelle opération qui sera lancée dans les jours à venir. » a fait savoir le Général Neves ce mercredi devant la Presse à Bunia.

- Publicité-

Et d’ajouter:  » Dans cette opération, la MONUSCO va augmenter son tempo, faire plus de patrouilles et plus de présences pour essayer de dissuader les attaques des assaillants CODECO et plus de coordination avec les FARDC. »

Pendant son bref séjour, mercredi 27 Mai en Ituri, le commandant des opérations des casques Blues de la MONUSCO s’est imprégné de la situation sécuritaire dans plusieurs localités sous emprise de l’insécurité.
Le Général Costa Neves a également eu des échanges francs avec les autorités politiques et militaires de la province ainsi qu’avec ses siens de la MONUSCO pour des nouvelles instructions et stratégies de collaboration à tous les niveaux.

Il y a près de deux mois, les forces vives de l’Ituri ont demandé le départ de cette force onusienne pour son « inaction » dans les violences qui écument cette région.

Serge Sindani / POLITICO.CD

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU