PUBLICITÉ

RDC: Les poursuites contre Jean-Jacques Mamba reprendront à l’issue de la session parlementaire en cours

La Cour de cassation a suspendu les poursuites contre le député Jean-Jacques Mamba, élu du mouvement de Libération du Congo (MLC), tout en ordonnant la fin de sa mise en résidence surveillée. Cependant le député congolais, à l’origine de la destitution de Jean-Marc Kabund, n’en a pas fini avec la justice.

Jean Jacques Mamba avait rendez-vous devant les juges de la Cour de cassation ce mercredi 27 mai 2020. Le député du MLC a passé tout le week-end depuis sa mise en résidence surveillée dans un hôtel au centre-ville de Kinshasa. Auteur de la pétition de destitution de contre Kabund du poste de premier vice-président du bureau de l’Assemblée nationale, Jean Jacques Mamba est poursuivi pour faux en écriture et usage de faux.

- Publicité-

Ce mercredi, accompagné de ses avocats, Jean-jacques Mamba a obtenu gain de cause, mais en partie seulement; puisque la justice a décidé de suspendre seulement les poursuites. « La Cour de Cassation vient d’ordonner, en application de l’article 107 alinéa 4 de la Constitution, la suspension des poursuites contre le député Jean-Jacques Mamba ainsi que sa détention, et ce jusqu’à la fin de la session« , a décidé la cour.

Jean-Jacques Mamba a donc rendez-vous avec la justice à l’issue de la session parlementaire en cours.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU