mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min

l'info en continu

L’ICCN se greffe au Ministère public d’aller en appel contre le capitaine Ngoy Mwanabute des FARDC (collectif des avocats)

- Publicité-

L’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), par le collectif de sa défense, se greffe à l’action du Ministère public d’aller en appel, pour soutenir les préjudices subis.

En effet, il estime que le juge président, du Tribunal militaire garrnison de Kipushi, n’a pas, dans la motivation de son jugement, suivi les prétentions de la partie civile contre le capitaine Ngoyi Mwanabute. 

- Publicité-

En avril 2020, en date du 03, le juge président Jules Katalayi du Tribunal militaire garnison de Kipushi, a rendu son jugement sur le dossier sous RP 01943/NGS/019 opposant l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) au capitaine Ngoy Mwanabute, de la 21 ème Brigade du bataillon de réaction rapide (UR) basé à Kyubo dans le territoire de Mitwaba, province du Haut-Katanga.

Contacté par politico.cd, Me Junior Tshala Mpanya, du collectif de la défense ICCN, soutient son action civile,« d’aller en appel contre le », capitaine Mwanabute.

Il estime qu’il n’y a pas eu des motivations suffisantes lors du jugement rendu au premier degré.

« Nous appelons au juge d’appel de motiver son jugement, en tenant compte des faits infractionnels: arrestation arbitraire, tentative des meurtres, braconnage, extorsion, actes attentatoires aux droits et libertés garantis au particulier_»,  qui n’ont pas été retenus par le juge saisi au premier degré. 

L’incident dans le Parc Upemba

C’est depuis le 13 novembre 2017 que les Parcs nationaux Upemba et Kundelungu ont été  fusionné en une seule entité écologique sous la dénomination du complexe Upemba-Kundelungu en devenant  l’un de plus grands sites au monde. 

En effet, c’est l’Union Européenne, qui a appuyé techniquement  et financièrement  la société zoologique de Frankfurt, pour l’élaboration du plan de gestion durable de ce complexe Upemba-Kundelungu dont les étapes de la mise en œuvre effective sont en cours d’exécution par  Forgotten Parks Foundation dans un contrat public-privé avec ICCN. 

Selon son Directeur provincial, Robert Muir, cet incident avec les experts de l’Union européenne en mission de travail dans ce complexe remontent en juin 2019 « la délégation avait l’objectif de toucher les réalités sur terrain. Comprendre les défis sur la protection de ce patrimoine animalier et touristique mais également cette biodiversité que les congolais peuvent en être fier….Bref, les différentes activités impliquant la  communauté) »

« En mi-chemin de retour, ils trouvent la route barricadée par les militaires qui étaient sous les ordres du capitaine Ngoy Mwanabute. Selon leurs témoignages, le capitaine Mwanabute leurs avaient intimés l’ordre d’arrêter tout véhicule de passage sur cet axe ». Alors que cette barrière était érigé en plein parc. Témoin de la scène, le Colonel Rodrigue Katembo chef de site était sortit du véhicule, évoquant  les comportements virulents de la part des militaires ivres, les menaces de mort, les intimidations, que les éléments du capitaine Ngoy Mwanabute avaient proféré à l’encontre de la délégation des experts de l’Union Européenne. 

Les actes d’appel ont été déposés devant la Cour militaire du Katanga, par le Ministère public qui devra également se saisir des hommes de troupes sous les ordres du capitaine Ngoy Mwanabute pour soutenir son accusation ainsi faire corriger l’œuvre du premier jugement, pour décourager les différentes pressions qui causent la dégradation de la biodiversité, les braconnages sous toutes ses formes, la pêche illicite dans les lacs et rivières, la pollution des eaux par les entreprises minières, et la violation des limites du parc de l’Upemba.  

Adrien AMBANENGO | POLITICO.CD

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Heritage du regime Kabila, celui qui a une arme a la main peut faire n’importe quoi, et il ne sera jamais inquieter. Bientot la fin de cette republique nous sommes entrain de venir petit a petit.

Comments are closed.

EN CONTINU

L’Égypte va soutenir la RDC pour le projet de navigabilité du fleuve Congo de Boma à Kinshasa

Les domaines de coopération bilatérale entre la RDC et l’Égypte ont meublé les échanges que le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a eu...

Bunia : La haute cour militaire annonce l’ouverture des audiences publiques en appel de l’affaire Didier Boyoko

Le colonel magistrat Mukendi Tshidiamanga, président de cette instance supérieure de la justice militaire, l'a annoncé hier mardi 29 septembre 2020, à...

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...