l'info en continu

RDC: Des échauffourées à Kinshasa, Mbuji-Mayi et Lubumbashi après la destitution de Kabund

- Publicité-

À Kinshasa, plusieurs militants de l’UDPS se sont amassés au siège du parti dans la commune de Limete. Ils disent attendre « le mot d’ordre » des responsables du parti pour réagir. Quelques-uns ont tenté de brûler des pneus dans la matinée. Mais, la situation semble s’apaiser en attendant la réunion politique annoncée par le secrétaire général du parti, Augustin Kabuya.

À Mbuji-Mayi, fief électoral de l’UDPS, les militants du parti ont pris d’ assaut le siège du PPRD mardi 26 mai 2020 aux premières heures de la matinée. Ils ont pillé et brûlé le siège du parti de Joseph Kabila. Ils ont emporté et brûlé les documents se trouvant dans les bureaux du siège, sur l’avenue Kalonji.

- Publicité-

Idem pour le bureau de l’ACDD, situé à quelque 200 mètres du PPRD. La porte du bâtiment a été forcée. Certains documents ont été brûlés tandis que d’autres ont été jetés sur la route. Les jeunes gens ont barricadé quelques artères de Mbuji-Mayi et ont brûlé des pneus.

À Lubumbashi, chef-lieu du Haut-Katanga, sont observées des échauffourées entre la police nationale et les militants de l’UDPS, qui ont brûlé des pneus et tentaient de perturber la circulation.

Le président intérimaire de l’UDPS, Jean Marc Kabund. a été destitué, dans la nuit de lundi 25 mai 2020 au Palais du peuple, de son poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale, à la suite d’une pétition, du député MLC Jean-Jacques Mamba, sur ses allégations de 7 millions USD pour l’organisation du Congrès du parlement congolais.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU