l'info en continu

Covid-19 en RDC: la commission des droits de l’Homme de l’Assemblée nationale plaide pour le désengorgement des prisons

- Publicité-

La commission des droits de l’Homme plaide de l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo plaide pour le désengorgement des prisons en vue de lutter efficacement contre la covid-19 dans les milieux carcéraux. Une proposition faite par les membres de cette commission à l’issue d’une tournée effectuées dans ces deux prisons de la capitale congolaise où des cas de Covid-19 ont été observés.

Elle estime que plusieurs prisonniers militaires devraient bénéficier d’une libération conditionnelle, afin de désengorger les prisons particulièrement de Makala et Ndolo. Ceci va permettre d’éviter ainsi la contamination à la pandémie de Coronavirus.

- Publicité-

Cette commission se dit préoccupée par les conditions de détention des prisonniers militaires et policiers dans ces deux prisons. « Tous les prisonniers militaires qui ont déjà effectué plus de cinq ans en prison, ou qui ont déjà purgé la moitié de leur peine, devraient être libérés, quelle que soit la raison pour laquelle ils ont été condamnés, » déclare la présidente de cette commission, Christelle Vuanga.

Le gouvernement congolais avait déjà stipulé cette idée à l’issue d’un conseil des ministres au début du mois de mai à Kinshasa.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU