mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 18:03 18 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 18:03 18 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 18:03 18 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 18:03 18 h 03 min

Procès Kamerhe: « Il n’y a pas de contrat. Nous voulons savoir comment est sorti et utilisé l’argent de la République  » (PG)

- Publicité-

Sur le statut de la société Husmal Sarl, la partie République affirme qu’il y a deux signatures: celui de Jammal Samih et de Hussein Fawaz comme gérant et associé. Sur la place de Hussein Fawaz, Jammal Jammal a signé à la place de Fawaz et ce, sans une procuration.

Samih Jammal dit que ce dernier est marié à ma nièce depuis 18 ans et il peut signer en son nom. Samih Jammal confirme qu’il n’y a pas de procuration écrite. S’agissant d’une associée au nom de Foyo, Samih Jammal affirme ne pas la connaître. « Tout ça est une fabrication. Tout le monde est jaloux de Jammal. Dieu est temoin, je ne connais pas cette femme, » a-t-il indiqué.

Pour la partie civile, « cette fille a peine âgée de 7 ans mois a signé comme co-associée. » Les avocats de Samih Jammal affirment que le procureur général fait diversion. « Nous parlons du détournement des deniers publics et non de la constitution d’une société. Nous devons rester dans cette définition. J’aimerais qu’on nous dise comme Jammal a pris les fonds de l’Etat et l’a utilisé autrement. »

Et de poursuivre: « La République veut créer une diversion. Dans ce contrat, la république est contractante et représentée par un ministre de tutelle. La République a eu le temps matériel pour étudier tous les éléments avant de signer un contrat avec Samibo.« 

« Le montant de 57 millions USD n’est pas donné directement à Samih Jammal pour acheter des maisons préfabriquées. Il y a aussi le transport et d’autres aléas. La société Samibo a signé des contrats avec d’autres sociétés. Par exemple, un contrat de 700 mille Dollars pour la fondation avec ANCOR, un contrat de 600.000 usd avec Park Line, etc. Ce montant de 57 millions USD est justifié, » rajoute un avocat de Samih Jammal et d’ajouter:

« Sur les pretendus transfert au niveau du Liban, Samih Jammal entretien des relations commerciales avec des partenaires à l’etranger. Samih Jammal a fait 52 ans et a le droit d’envoyer l’argent partout où il veut.« 

Le dernier avocat de Samih Jammal est intervenu de deux questions: « Deux petites questions: la République connaît-elle qu’il y a des maisons préfabriquées au camp tshatshi? La République peut elle reconnaître que le prévenu Samih Jammal est allé poser des actes dans un camp militaire« 

La partie civile dit ne pas faire diversion mais cherche à comprendre comment sans contrat, prés de 57 millions USD ont été sortis et utilisés des fonds publics.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...