l'info en continu

Covid-19/agressions des membres de la riposte: Gilbert Kankonde et Celestin Tunda Ya Kasende instruits à agir avec rigueur contre les auteurs de ces actes

- Publicité-

Ce vendredi 22 mai en l’absence du Ministre de la Santé, le Vice-Ministre de la Santé a informé le Conseil des Ministres de la situation épidémiologique, des points saillants et des difficultés rencontrées par les équipes de riposte.

Parmi les points saillants relevés par le vice-Ministre de la Santé, on épinglera les actes d’agression dont sont victimes à Kinshasa les membres de l’équipe de riposte contre le COVID-19, à la suite d’une désinformation et de l’intoxication auxquelles se livrent certaines chaînes de télévision.

- Publicité-

C’était le cas récemment à Kimbanseke.

A ce sujet le Conseil des Ministres a instruit le Vice-premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et le Vice-premier Ministre, Ministre de la Justice à agir avec rigueur contre les auteurs de ces actes.

S’agissant de la situation épidémiologique, elle peut se résumer comme suit au 19 mai 2020 :
1.731 cas confirmés ;
61 décès ;
302 personnes guéries.

Outre la ville-Province de Kinshasa qui enregistre le plus grand nombre de cas confirmés (1.594), les autres provinces les plus touchées sont le Kongo Central ; le Nord-Kivu ; le Haut-Katanga ; le Sud-Kivu ; l’Ituri et le Kwilu.

On notera par ailleurs l’instauration d’un couvre-feu de deux semaines par le Gouvernement de la Province du Nord-Kivu, de 20h00’ à 05h00’.

Le Gouvernement a adopté ce rapport au cours de la 32e réunion du conseil des ministres.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU