l'info en continu

Néné Nkulu notifiée de la déchéance de son mandat parlementaire

- Publicité-

La cour constitutionnelle a notifié la ministre d’État au travail et à la prévoyance sociale, Néné Nkulu d’une requête en déchéance de son mandat parlementaire.

Il s’agit d’une requête introduite par l’AFDC-A du professeur Bahati Lukwebo.

- Publicité-

Le Huissier de justice a notifié à Madame Néné Ilunga Nkulu élue sur la liste AFDC-A de la circonscription électorale de Malemba Nkulu, province du Haut Lomami, de la requête en déchéance du mandat parlementaire.

En date du 14 mai 2020, la cour constitutionnelle a notifié d’une requête en déchéance du mandat quelques députés de l’AFDC/Alliés en ce qui concerne le regroupement politique AFDC- A et particulièrement les députés Mudekereza Namegabe Olive, élue de Walungu, Munyomo Baswilango Patrick, élu de Goma/ville et Solange Masumbuko, élue sur la liste AFDC-A/FCC.

Si cette notification est une victoire pour le camp Bahati Lukwebo, du côté de l’AFDC-A/ aile FCC, on ne s’avoue pas vaincus.

Réagissant aux notifications de déchéance du mandat parlementaire des quelques uns de ces députés nationaux, l’AFDC-A/ aile FCC avait informé l’opinion publique que « la cour Constitutionnelle n’a rendu aucun arrêt ni contre le regroupement ni contre les députés nationaux comme le prétend une certaine presse qui propage dans les réseaux sociaux une fausse information tendant à nuire la réputation de l’autorité morale du Regroupement, son Excellence Nene Ilunga Nkulu et à la notoriété de tous les parlementaires qui travaillent pour le bien de la population Congolaise », pouvait on lire dans une déclaration de la cellule de communication de ce regroupement politique.

Pour le département de communication de l’AFDC-A de Néné Nkulu, il n’existe pas « des requêtes en justice déposées à la Cour Constitutionnelle pour tenter de faire invalider certains députés nationaux restés loyaux à l’autorité morale du FCC, le Sénateur à vie Joseph Kabila ».

A l’approche des élections du bureau du Sénat, l’autorité morale du regroupement politique membre du FCC Modeste Bahati Lukwebo a décidé de défier le candidat FCC au poste du président du Sénat Alexis Thambwe Mwamba.

Déclarant dans la foulée l’autonomie de son regroupement politique vis-à-vis du FCC et de toute autre entité politique.

Depuis, l’AFDC-A a été frappée par un bicéphalisme, entre l’aile Bahati Lukwebo et l’aile Nene Nkulu qui a décidé de rester au FCC. D’où, la guerre de leadership de l’AFDC-A.

Outre la notification de la Cour constitutionnelle, une autre correspondance dans le passé du ministère de l’intérieur a reconnu la paternité et l’exclusivité du label AFDC-A à Modeste Bahati Lukwebo.

Thierry Mfundu

- Publicité -

3 Commentaires

  1. Voilà la justice au milieu du village. Que Néné Nkulu avec sa bande de députés ventriotes puissent quitter sans tarder l’assemblée nationale pour aller se courber devant Kabila à Kingakati.

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :