mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min

l'info en continu

Kinshasa: Les bourgmestres suspendus depuis 3 mois réhabilités

- Publicité-

Suspendus depuis 3 mois pour manque des résultats dans le cadre de l’opération Kin-Bopeto, les bourgmestres suspendus ont été réhabilités par le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, ce mercredi 20 mai 2020.

L’annonce a été faite par le porte-parole du gouvernement provincial de Kinshasa, Charles Mbutamuntu.

- Publicité-

« Étant donné leur suspension de 3 mois était arrivé à terme, ils ont (donc) été réhabilités avec un léger retard certes », reconnaît Charles Mbuta Muntu qui s’est exprimé sur Top Congo FM et précise « ils ont été notifiés par le ministre (provincial de l’intérieur afin de) reprendre leurs activités.

« Ils sont opérationnels, il y en a qui ont déjà procédé à la remise et reprise (depuis mardi 19 mai) d’autres l’ont repris » ce mercredi, » indique-t-il.

Par ailleurs, il justifie, du reste, le « léger dépassement de délai » ayant précédé la levée de la sanction par l’état d’urgence sanitaire tout en soulignant qu’il y avait des préoccupations plus urgentes.

« C’est ce qui a fait que la notification a dû prendre un peu de temps », note le porte-parole du Gouverneur de la ville de Kinshasa.

Réhabilités mais mis en garde

Dans son intervention, Charles Mbuta Muntu rappelle que ces bourgmestres sont tenus par l’obligation des résultats.

« Ils sont réhabilités mais ils sont [également] mise en garde. Nous leur avons demandé d’être performants,d’être efficaces parce que nous avons un devoir de résultats »

Rappelons que le gouverneur Gentiny Ngobil avait suspendu 8 bourgmestres des communes de Kimbaseke, Lingwala, Matete, Ndjili, Ngaba, Ngaliema, Ngri-Ngiri et N’sele, en debut de février dernier pour « non-respect de ses instructions relatives à la mise en œuvre de l’opération Kinshasa-Bopeto dans leurs juridictions respectives ».

Actuellement, « nous espérons qu’ils ont retenu la leçon et qu’ils vont devenir efficaces et donner (désormais) des meilleurs rendements « , insiste Charles Mbuta Muntu sans oublier de marteler sur  le « manque d’efficacité et absence de résultats », qui a conduit à la sanction.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

L’Égypte va soutenir la RDC pour le projet de navigabilité du fleuve Congo de Boma à Kinshasa

Les domaines de coopération bilatérale entre la RDC et l’Égypte ont meublé les échanges que le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a eu...

Bunia : La haute cour militaire annonce l’ouverture des audiences publiques en appel de l’affaire Didier Boyoko

Le colonel magistrat Mukendi Tshidiamanga, président de cette instance supérieure de la justice militaire, l'a annoncé hier mardi 29 septembre 2020, à...

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...