l'info en continu

Sénat : La construction de la nouvelle aérogare et le covid-19 à l’ordre du jour de la question orale avec débat adressée à Ilunga Ilunkamba et Didier Manzengu

- Publicité-

Ce Jeudi 21 mai depuis 11 heures 00 au palais du peuple, le Sénat a tenu une séance plénière.

Plusieurs points sont inscrits à l’ordre du jour de séance plénière.

- Publicité-

« #RDC : Jeudi 21.05.2020 à 11 H 00 | Séance plénière : 1) Lois | Ratification ; 2) Quest° orale avec débat de l’hon. Bakomito, adressée au PM (Gestion Covid-19) ; 1/2 »

« 3) Quest° orale avec débat de l’hon. José Makila adressée au Ministre des transports (Évolution/Construction Nlle aérogare à l’aéroport de N’djili). 2/2 https://t.co/GeVgkD87JY »

La Chambre haute va d’abord examiner les lois de ratification en premier lieu.

Elle va également examiner la question orale avec débat du sénateur Jean Bakomito adressée au Chef du Gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba sur la gestion de la pandémie du Coronavirus en République démocratique du Congo.

Une question déjà abordée à la chambre basse du parlement lors de la question d’actualité du député national François Nzekuye.

Les élus des élus vont aussi examiner ce même jeudi la question orale avec débat de l’élu du Sud Ubangi José Makila adressée au ministre des Transports Didier Manzengu sur l’évolution des travaux de construction de la nouvelle aérogare à l’aéroport international de Ndjili.

Il sied de rappeler que Le président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Désiré Kabila, a procédé, mercredi 02 mai, au lancement officiel des travaux de construction de la nouvelle aérogare de l’aéroport international de N’djili à Kinshasa.

Ces travaux comprennent plusieurs ouvrages, notamment une nouvelle aérogare d’une superficie de 40 617 m2 comprenant un rez-de-chaussée pour les arrivées, une mezzanine pour les transits et un niveau supérieur pour les départs.

Le bâtiment abritera également des comptoirs d’enregistrement, des salles de bagages arrivée et départ, des appartements, des espaces publics, des galeries marchandes, etc.

Il est en outre prévu 74 517 m2 de nouveaux tarmacs connectés à l’aérogare par des sas d’une capacité d’accueil simultané de dix aéronefs, un parking à véhicules de 1200 places avec fontaine, ainsi que le prolongement des taxiways parallèles et des bretelles de 68 891 m2.

Les travaux prévoient aussi l’installation d’outils informatiques modernes d’exploitation et de télésurveillance des installations et alentours, une déviation du Boulevard Lumumba sur 5 km, ainsi que la formation du personnel destiné à exploiter les futures installations.

Une fois achevée, cette aérogare permettra de répondre aux besoins de flux annuel des trafics d’aéronefs et de passagers, estimé à 3 millions.

La construction de cette nouvelle aérogare confiée au groupe chinois Weihai International Economic and Technical Coopérative (WIETC) s’étalera sur une période de 36 mois. D’un coût global de 364,9 millions $, ce nouvel ouvrage sera financé conjointement par Exim Bank of China (60%) et la RDC (40%). A cet effet, Kinshasa a déjà débloqué 20 millions $ pour le démarrage des travaux.

Notons que l’aéroport international de N’djili dispose actuellement de deux aérogares, à savoir : celle construite en 1956 et celle dite « modulaire » , inaugurée en juillet 2015, mais ne répondant plus au besoin du trafic aérien et de la modernité.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Ou j’ai une mauvaise vision ou je sais pas lire,car je viens de lire que le président de la République Joseph Kabila a inauguré ?

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :