vendredi, octobre 2, 2020
DRC
10,729
Personnes infectées
Updated on 2 October 2020 à 20:06 20 h 06 min
DRC
274
Personnes en soins
Updated on 2 October 2020 à 20:06 20 h 06 min
DRC
10,183
Personnes guéries
Updated on 2 October 2020 à 20:06 20 h 06 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 2 October 2020 à 20:06 20 h 06 min

l'info en continu

Pétition contre Kabund: après Mpiana Ntumba, Kitambala Kalonda et Yannick Lumbu Ngoy dénoncent un « faux et usage de faux »

- Publicité-

Après le député national UNC Mpiana Ntumba Simon, les députés Christophe Kitambala Kalonda et Yannick Lumbu Ngoy ont saisi séparément ce mardi 19 mai, la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, en rapport avec la signature de la petition relative à la déchéance du premier vice-président de l’assemblée nationale, Jean-Marc Kabund.

Ces deux députés ont signifié à Jeanine Mabunda qu’ils n’ont pas signé la pétition initiée par leur collègue Jean-Jacques Mamba et dénoncent un « faux et usage de faux et un faut en écriture ».

- Publicité-

Ces deux élus disent n’avoir pas apposé leurs signatures sur le dit document et se disent surpris de voir leurs noms et leurs signatures « tronquées et trafiquées » sur la liste des pétitionnaires alors qu’ils sont bloqués à Lubumbashi depuis le mois de mars suite aux mesures d’urgence sanitaire prises par le Président de la République.

Voici ce que l’élu de Moba Christophe Kitambala écrit dans sa missive à la présidente de l’Assemblée:

« Je suis à Lubumbashi en confinement depuis le 22 mars 2020, et c’est à partir d’ici que j’ai été surpris d’avoir identifié mon nom et une signature tronquée insérée parmi les pétitionnaires. Je dénonce haut et fort, cette manœuvre qualifiée par notre législation des faux en écriture puisque n’ayant pas été consulté en aucune façon à cette démarche. »

Et de confirmer n’avoir pas engagé sa personne dans cette pétition.

Son collègue Yannick Lumbu dit avoir quitté la capitale depuis le 18 mars dernier et dénonce un acte immoral et qui selon lui, est un manque de respect à son endroit.

« Pour cause de covid-19, j’ai quitté la capitale Kinshasa pour Lubumbashi depuis le 18 mars aux fins du confinement en famille. C’est en parcourant la pétition que je suis étonné de voir mon nom mal écrit et une signature trafiquée figurer parmi les pétitionnaires alors que je n’ai point été consulté quant à ce. Cet acte immoral ne constitue ni plus ni moins qu’un manque de respect à mon endroit, et seul son auteur en connaît les raisons l’ayant motivé à commettre cette illégalité… »

Et d’ajouter:

« Je vous certifie madame n’avoir pas engagé ma personne dans cette pétition. »

Comme leur collègue Mpiana Ntumba Simon, les deux parlementaires se réservent le droit de saisir la justice pour « faux et usage de faux » et  » faux en écriture ».

Dans sa réponse à la transmission de la pétition lui envoyée par Jeanine Mabunda, le Premier Vice président de l’Assemblée nationale, JM Kabund a mis en cause cette dernière pour avoir reçu la pétition relative à sa déchéance.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

Sud-Kivu : le Secteur opérationnel Sukola II annonce l’arrestation du militaire auteur de la fusillade de Minembwe

Dans la nuit de jeudi 1er à vendredi 02 octobre 2020, un militaire des Forces armées de la République Démocratique du Congo...

UNC : le coordonnateur Papy Okata libéré après 4 mois de détention à la prison de Makala

Le coordonnateur national de l'Union pour la nation congolaise (UNC) en charge du recrutement et de l'implantation du parti, Papy Okata, a...

Masisi : 11 morts, plusieurs disparus et d’énormes dégâts matériels après des pluies torrentielles à Sake

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu, appelle à la solidarité nationale à la suite de pluies torrentielles qui ont fait 11 morts,...

Massacres de Beni: « Plus de 4.500 tués et 198 villages abandonnés de 2014 à 2020 » (Paul Muhindo)

À l'occasion de la commémoration de la sixième année depuis le début des massacres à Beni (Nord-Kivu), le député national Paul Muhindo...

Jeanine Mabunda a obtenu un prix spécial décerné par l’UNFPA, pour son combat contre les violences faites à la femme

La présidente de l'assemblée nationale Jeanine MABUNDA a reçu ce vendredi 02 octobre 2020 un prix spécial du Fonds des Nations-Unies pour...