mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 18:03 18 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 18:03 18 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 18:03 18 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 18:03 18 h 03 min

l'info en continu

Cybercriminalité: le VPM en charge de la justice met en garde les auteurs des actes cybercriminels

- Publicité-

Le Vice premier ministre en charge de la justice et garde des sceaux, Celestin Tunda Ya Kasende met en garde les auteurs ainsi que les citoyens cyberconnectés qui participent à des actes de cybercriminalité et prévient que tous les actes décriés feront l’objet des poursuites pénales.

C’est le contenu du communiqué de presse de Celestin Tunda Ya Kasende en date du 15 mai 2020.

- Publicité-

Dans ce communiqué, Celestin Tunda Ya Kasende dit constater avec regret la prolifération de mauvaises habitudes de la part de certains individus et officines pour nuire à travers des montages grossiers; à l’image des institutions de la République, des personnalités et de quelques acteurs du secteur privé bien ciblés.

Des fausses ordonnances présidentielles en images photographiées, montées et modifiées, avec sceaux officiels, sont abusivement publiées et diffusées sur internet et sur les réseaux sociaux.

Il en est de même, des administrations publiques, des services publics ou de leurs agents, qui diffusent sur les réseauxsociaux numériques et signatures des membres du gouvernement ou de la présidence de la république.

D’autant plus que de tels documents sont couverts de confidentialité et sont uniquement destinés aux personnes et personnalités concernés, leur diffusion à un public indifferencié pose de sérieux problèmes d’éthique administrative, de manipulation de l’opinion, de viol de secret professionnel et de sécurité tant pour la fonction de ses signataires que pour l’Etat lui-même.

Tous ces actes nocifs et répréhensibles plus spécialement ceux qui se servent du réseau Internet et des outils numériques à des fins de divulgation des secrets de correspondance constituent des actes de cybercriminalité.

Pour ce, le VPM en charge de la justice met en garde les auteurs ainsi que les citoyens cyberconnectés qui y participent et souligne que tous les actes décriés feront l’objet des poursuites pénales.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

L’Égypte va soutenir la RDC pour le projet de navigabilité du fleuve Congo de Boma à Kinshasa

Les domaines de coopération bilatérale entre la RDC et l’Égypte ont meublé les échanges que le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a eu...

Bunia : La haute cour militaire annonce l’ouverture des audiences publiques en appel de l’affaire Didier Boyoko

Le colonel magistrat Mukendi Tshidiamanga, président de cette instance supérieure de la justice militaire, l'a annoncé hier mardi 29 septembre 2020, à...

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...