l'info en continu

Accusé d’usage de faux, Jean Jacques Mamba sollicite une confrontation avec Mpiana Ntumba devant le conseil des sages

- Publicité-

Suite à la plainte déposée contre lui par le député Simon Mpiana Ntumba à la Cour de cassation pour faux et usage de faux, le député national élu du MLC, Jean-Jacques Mamba, sollicite une confrontation avec son collègue devant le conseil des sages de la chambre basse du parlement.

« Les collègues qui témoignent du fait et moi-même sommes disposés à faire le point sur la question. C’est avant tout une question de crédibilité et de bon sens, » lit on dans sa correspondance adressée à Jeanine Mabunda, présidente de l’Assemblée nationale.

- Publicité-

Jean-Jacques Mamba raconte que son collègue a bel et bien signé cette pétition et mieux,  » il est revenu 2 jours vers ses collègues, qui sont prêts à témoigner pour leur demander de la retirer, après avoir subi une forte pression.« 

Simon Mpiana Ntumba, député de l’UNC, avait déposé le lundi 19 mai une plainte au Parquet général près la Cour de cassation contre son collègue Jean Jacques Mamba pour faux et usage de faux, suivant les articles 124 et 126 du Code pénal livre II.

Dans sa plainte, Mpiana Ntumba Simon accuse son collègue d’avoir inséré frauduleusement son nom et imité sa signature « en vue de prétendre que c’est nous, en violation même des dispositions de l’article 56 du Code de la famille qui consacrent l’immuabilité des éléments du nom.« 

Il rappelle que son nom est Simon Mpiana Ntumba et non Mpiana Simon tel que renseigné dans la fausse pétition qui altére la vérité avec intention de nuire.

Le député de l’UNC, membre du CACH auquel appartient Kabund, réitère qu’il n’a pas participé à cette action parlementaire en vue de la destitution du premier vice-président de l’Assemblée nationale.

Il sied de rappeler que Jean Jacques Mamba a saisi le bureau de l’assemblée nationale par une pétition signée par 62 députés nationaux pour la déchéance du Vice-premier président de l’Assemblée nationale, JM Kabund, suite à ces allégations non justifiées sur le montant de 7 millions de dollars américains pour l’organisation du congrès.

Thierry Mfundu

- Publicité -

3 Commentaires

  1. C’est déplorable de constater que les députés nationaux n’ont pas compris leur rôle au sein de l’assemblée nationale. Mamba Kabamba est utilisé par le FCC pour combattre son frère Félix via Jean Marc Kabund. Nos frères baluba sont achetés par le FCC pour combattre leurs propres frères. C’est comme Jean Marie Kassamba, Louis d’or Balekelayi, Claude Mashala pour combattre Pascal Mukuna, Jean Jacques Mamba Kabamba pour combattre Félix… C’est déplorable.

    • Je suis très déçu par ton commentaire ! Ça prouve à suffisance que le tribalisme est un héritage de balubas. Jean Jacques Mamba jouit de toute liberté d’exercer son mandat. A ma connaissance le FCC =CACH, Mamba est de l’opposition,
      la démocratie n’est pas le tribalisme, Monsieur Tshisekedi pour que tout Muluba vous soutienne.

  2. Évitons de tout réduire au tribalisme….
    Les balubas se disent persécutés et pourtant en voici une démonstration de la barbarie luba vs luba….
    L’intérêt de la RÉPUBLIQUE avant tout intérêt partisan S’IL VOUS PLAÎT

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :