l'info en continu

Massacre de Katogota: le Prix Nobel Denis Mukwege appelle à déterrer le rapport Mapping et de rendre justice à toutes les victimes

- Publicité-

À l’occasion du 20ème anniversaire du massacre de Katogota qui a fait plus de 350 victimes, en territoire d’Uvira, au Sud-Kivu, le Prix Nobel de la Paix, Dr Denis Mukwege, a appelé à déterrer le rapport Maping et à rendre justice aux victimes.

Sur son compte Twitter, le fondateur de l’hôpital de Panzi plaide pour la fin de l’impunité sur ce massacre.

- Publicité-

Il est revenu sur la nécessité de rendre justice aux victimes et de mettre fin à l’impunité sur ce massacre.

« Le 14 mai 2000, il y a 20 ans, plus de 350 personnes ont été massacrées à Katogota au Sud-Kivu. Il est temps de déterrer le Rapport Mapping et de rendre justice à toutes ces victimes. Je joins l’appel du CCJT pour la recherche de la vérité., »a-t-il twitté à travers son message de vendredi 15 mai 2020.

 » Il est temps, soutient-il, de déterrer le Rapport Mapping tant par la justice internationale que nationale pour que les auteurs de ces crimes soient poursuivis et que les victimes soient dédommagées pour le préjudice subi ».

Plus 350 personnes ont été massacrées par des rebelles du Rassemblement congolais pour la Démocratie (RCD/Goma) le 14 mai 2000.

Le RCD/Goma est un mouvement politico-rebelle né deux ans plus tôt. Le massacre est parti de l’assassinat d’un officier militaire de ce mouvement à presque deux kilomètres du village de Katogota. Ce, alors qu’il revenait du village voisin de Lubarika, situé à la plaine de Ruzizi, à plus de 70 km au nord d’Uvira, sur la route menant à Bukavu.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU