mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min

l'info en continu

Arrestation de Henry Maggie: « Si les procédures ne sont plus respectées, ce n’est plus un état de droit » (Serge Kadima, président league des jeunes PPRD)

- Publicité-

Dans une interview exclusive accordée à Politico.cd, Serge Kadima, président de la ligue des jeunes du PPRD est revenu ce dimanche 17 mai 2020 sur l’arrestation de Henry Maggie Walifetu, coordonnateur adjoint en charge de la communication et médias au Comité national, par les services et plus particulièrement la Police nationale congolaise/ville de Kinshasa.

« Avant de vous dire vous dire ce qui c’est passé, nous voulons d’abord dire que nous regrettons la procédure. Dans un état de droit, les procédures sont très importantes. Si les procédures ne sont plus respectées, ce n’est plus un état de droit. Comme tout être humain, il y a des droits et des devoirs. Henry Maggie ne faisait l’objet d’aucune procédure au niveau des services de sécurité, ni de la police et encore moins des cours et tribunaux. Nous étions surpris d’apprendre que Henry Maggie a été séquestrés par les éléments de la police sans qu’il y ait une convocation et jusqu’à présent, les raisons pour lesquelles il a été arrêté ne sont pas connues. Donc, c’est une arrestation arbitraire et nous condamnons cela, » a déclaré Serge Kadima.

- Publicité-

Il soutient que Henry Maggie dit avoir été menacé par un collaborateur du président Félix Tshisekedi avant son arrestation.

« Lorsque je suis allé voir Henry Maggie, il m’a dit qu’avant son arrestation, il avait reçu l’appel d’un collaborateur du président de la République qui lui a menacé en ces termes: Monsieur, nous allons vous prouver que nous avons maintenant le pouvoir et vous allez payer pour toutes les déclarations que vous avez eu à faire depuis plusieurs mois, » a-t-il indiqué.

Le président de la ligue des jeunes du PPRD condamne fermement cette façon d’instrumentaliser la police de la République.

« Nous condamnons cela et nous croyons que c’est une façon d’instrumentaliser la police de notre pays et cette intimidation ne passera pas », a-t-il déploré.

Serge Kadima appelle tous les jeunes de la République à rester vigilants et promet d’autres actions qui vont suivre pour mettre fin à ces pratiques qu’il dit dénoncer.

« Nous avons tenu une réunion avec tous les membres du comité de la ligue des jeunes et nous avons publié un communiqué qui est entrain de circuler pour dire que nous dénonçons cela. J’ai lancé un message à tous les jeunes de la République de rester vigilants car d’autres actions vont suivre pour mettre fin à ces genres des pratiques que nous dénonçons. », a-t-il annoncé.

S’agissant de la situation de Henry Maggie, Serge Kadima dit que les causes de son arrestation ne sont pas connues et qu’il s’agirait d’un dossier politique.

« Henry Maggie a été interpellé samedi à 12h00. Je l’ai vu à 16h00 et je suis revenu à 18h00. Les gens qui l’ont vu jusque tard dans la nuit, on lui avait pas communiqué les raisons de son arrestation. Aujourd’hui dimanche, toutes les personnes qui ont rendu visite à Henry Maggie, ce dernier n’a pas pu leur donner les raisons de sa détention. Toutes les auditions, on lui dit c’est un dossier politique et il fallait arranger cela entre vous les politiques. Je ne sais pas si la police commence à régler les dossiers politiques. Il n’y a pas une décision du parquet car si c’était le cas, on allait déjà lui signifier. », a-t-il signifié.

Ayant informé la hierarchie de son parti, Serge Kadima annonce une réunion ce lundi 18 mai avec le secrétaire permanent du PPRD, Ramazani Shadary pour faire part de ce que son comité compte faire si la situation perdurée.

« Aussitôt que j’étais informé de la situation, je fais part à la haute hiérarchie du parti. Le secrétaire permanent qui est très préoccupé par cette situation, a promis de nous recevoir demain avec tout mon comité pour lui faire part de ce que nous comptons faire si jamais cette situation n’est pas bien gérée au niveau des autorités policières ou du pouvoir public. », a-t-il annoncé.

S’agissant de la coalition FCC-CACH, le président de la ligue des jeunes du PPRD dit ne pas comprendre le comportement des membres du CACH et menace de faire des recommandations au bureau politique de son parti pour rompre la coalition si les membres du CACH poussent trop la provocation.

« Nous ne comprenons pas le comportement de nos amis d’en face par ce que le président Joseph Kabila qui est le père de l’alternance en RDC nous a donné un seul mot d’ordre: celui de soutenir l’alternance, celui de soutenir la coalition et de soutenir le pouvoir en place. Mais le comportement de nos amis d’en face prouve à suffisance qu’ils ont envie que nous puissions quitter la coalition vers la cohabitation. Et à ce stade, nous sommes déterminés à soutenir la vision du président Joseph Kabila qui est de rester dans la coalition mais si nos amis d’en face veulent nous pousser dans la provocation, la ligue des jeunes du PPRD va faire des recommandations au bureau politique du PPRD, »a conclu Serge Kadima Luabeya, président de la ligue des jeunes du PPRD.

Il sied de rappeler que dans une déclaration, dont une copie est parvenue à Politico.cd ce dimanche 17 mai 2020, la Ligue des jeunes du PPRD condamne l’arrestation de Henry Maggie Walifetu, sur fond des menaces et visiblement instrumentalisées par un collaborateur du président de la République.

« Ces actes ainsi perpétrés sur fond d’un ordre illégal, portent gravement atteinte aux droits de notre camarade en tant qu’humain et citoyen », a dénoncé la ligue des jeunes du PPRD dans sa déclaration.

La Ligue des jeunes du PPRD a appelé le parlement de la République d’interpeller toutes les personnes ou autorités du pays face à cette dérive dictatoriale.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

L’Égypte va soutenir la RDC pour le projet de navigabilité du fleuve Congo de Boma à Kinshasa

Les domaines de coopération bilatérale entre la RDC et l’Égypte ont meublé les échanges que le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a eu...

Bunia : La haute cour militaire annonce l’ouverture des audiences publiques en appel de l’affaire Didier Boyoko

Le colonel magistrat Mukendi Tshidiamanga, président de cette instance supérieure de la justice militaire, l'a annoncé hier mardi 29 septembre 2020, à...

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...