l'info en continu

Celestin Tunda Ya Kasende estime que les magistrats sont libres de fouiner dans le passé

- Publicité-

Le Vice-Premier Ministre en charge de la justice et garde des sceaux, Celestin Tunda Ya Kasende dit n’est pas être opposé aux procédures judiciaires qui remonteraient jusqu’à l’époque de la gestion Joseph Kabila.

Invité du Magazine TOP PRESSE sur TOP CONGO FM, Celestin Tunda Ya Kasende, soutient que c’est à « la magistrature d’apprécier les faits tels qu’ils se présentent et constater les infractions ».

- Publicité-

Celestin Tunda Ya Kasende dans son intervention, note qu’il existe ce qu’on appelle « le lien criminel ». 

« Si jamais les faits actuels font remonter la procédure jusqu’à passé, (c’est à) la magistrature d’apprécier les choses. Nous devons être clairs là-dessus« , a-t-il indiqué.

Le vice-Premier ministre de la Justice a aussi évoqué la légalité et opportunité, « deux principes qui sont toujours concurrents dans la mise en oeuvre de la justice ».

Ce sont ces principes qui expliquent que « dans l’opinion, on constate que pour tel cas,  untel est poursuivi et pas untel autre », note-t-il.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Vraiment, c’est une bonne intervention de la part du vice premier ministre. nous devons vraiment laisser la justice faire retourner l’argent vole dans les services publique a l’état. notre pays a besoins de l’argent et cet argent se logent dans les comptes de ceux la qui gèrent ou qui ont géré la chose publique. alors que la justice travaille pour ça enfin que le pays puisse voir son budget grandir pour palier aux besoins du peuple congolais. ce pays nous appartient tous.

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :