l'info en continu

Covid-19 : 111 Congolais bloqués à Paris et Bruxelles ont regagné Kinshasa

- Publicité-

Ce vendredi 15 mai, 111 Congolais en provenance de Paris et Bruxelles a foulé l’aéroport de N’djili est celui de l’Europe.

C’est par un vol spécial Air France que ces compatriotes ont retrouvé la mère-patrie.
Ils ont été accueillis au pied de l’avion par le Conseiller diplomatique de la ministre des Affaires étrangères, Franck Mbula, et le directeur chef de service en charge des Congolais de l’etranger, Théo Wabenga Kalebo.

- Publicité-

Ils étaient bloqués à Paris( France) et Bruxelles ( Belgique) suite à la pandémie du coronavirus.

Le même avion a également rapatrié 28 agents de la Perenco.

« Cette opération a été possible grâce à la collaboration de cette compagnie Air France, avec qui nous avons dû négocier pour que ces compatriotes puissent retrouver leurs familles au pays « , s’est réjoui Franck Mbula, conseiller diplomatique de la ministre d’État, ministre en charge des Affaires étrangères.

Tout en rappelant qu’il y a eu déjà eu des operations similaires en faveur des Congolais bloqués au Cameroun, Dubai, Addis-Abeba et Gabon, le conseiller diplomatique a fait savoir que le gouvernement ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.  » Nous tenons à matérialiser la vision du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, à travers la ministre d’État, Marie Tumba Nzeza, sur la restauration de la dignité du Congolais à travers le monde. La RDC ne veut plus abandonner ses enfants à l’etranger… », a-t-il martelé.

16 Congolais bloqués à Abidjan rapatriés à Kinshasa

Un groupe de 16 Congolais bloqué en Côte d’Ivoire pour le même motif, a regagné Kinshasa dans la soirée du jeudi 14 mai vers 21h par un vol spécial Air Ivoire.

C’est le vice-ministre des Congolais de l’étranger, Raymond Tchedya Patay, qui les a accueillis au pied de l’avion.

A ses côtés, son homologue à la Santé, Albert Mpeti, s’est chargé de vérifier les conformités sanitaires de nos compatriotes.

Heureux de retrouver leur pays après deux mois de confinement obligatoire au pays d’Alassane Ouattara, nos compatriotes n’ont pas hésité d’exprimer leurs satisfactions et de saluer l’action du gouvernement.

L’un d’eux, cadres à la BCDC, a fait savoir que ses compagnons et lui sont disposés à suivre les prochaines instructions liées à la quarantaine, avant de regagner leurs domiciles.

Toujours dans la même soirée, le ministère des Affaires étrangères a réceptionné près de 7 tonnes de matériels de protection contre le coronavirus, don du Qatar.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU