l'info en continu

La famille du Général Delphin Kahimbi s’oppose à un enterrement provisoire et réclame sa dépouille

- Publicité-

La famille biologique de feuille général major Delphin Kahimbi exige qu’on lui remette sa dépouille , conformément à la réquisition donnée au médecin directeur de l’hôpital du cinquantenaire, rapporte la radio Okapi.

Cette déclaration a été faite en réaction au projet de l’Etat-major général des FARDC d’enterrer provisoirement l’illustre disparu à Kinshasa, pour exhumer le corps ultérieurement en vue de l’enterrement définitif dans son village natal à Kiniezire, en territoire de Kalehe au Sud-Kivu.

- Publicité-

Au cours d’un point de presse mercredi 13 avril à Kinshasa, Le petit frère du défunt, Augustin Kahimbi, a indiqué qu’agir contrairement à la volonté du défunt serait une entorse à leur tradition des « Bahavu ».

Selon lui, comme convenu auparavant avec l’Etat-major général, la famille exige qu’on lui remette le corps, conformément à la réquisition donnée au médecin directeur de l’hôpital du cinquantenaire.

Le général major Delphin Kahimbi a été retrouvé mort, le 28 février dernier à son domicile à Kinshasa.

Les circonstances de sa mort ne sont pas encore élucidées et la famille avait demandé une autopsie mais ni les autorités militaires ni les autorités judiciaires n’ont accedé à cette demande.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU