l'info en continu

Hydrocarbures: début de la construction de pipe-lines pour assurer le transport sécurisé du carburant de l’Ouest à l’Est de la RDC

- Publicité-

Le Gouvernement congolais a annoncé le début de la construction de pipe-lines pour assurer le transport sécurisé du carburant de l’Ouest à l’Est de la RDC.

La déclaration a été faite à la presse ce mercredi 13 mai à Kinshasa par le Ministre d’Etat aux Hydrocarbures, Rubins Mikindo Muhima.

- Publicité-

« Ce projet de deux ans vise à éviter les incendies des camions-citernes comme ceux qui ont causé mort d’hommes ces trois dernières années au Kongo-Central et dans la plaine de la Ruzizi au Sud-Kivu, » a-t-il indiqué auprès de la radio Okapi.

Rubins Mikindo a également precisé que cet investissement va coûter à la société nationale des hydrocarbures (SONAHYDROC) et ses partenaires plus ou moins 400 millions de dollars américains.

« Il y a des pipe-lines qui seront construits de Mwanda à Matadi et de là jusqu’ici à Kinshasa, puis de Kasumbalesa jusqu’à Lubumbashi. Nous allons poursuivre ce projet sur la ligne Likasi-Lubumbashi-Kolwezi en allant jusqu’au centre du pays. Nous pensons faire la même chose pour le transport du carburant de l’Ouganda vers tout l’Est de la RDC », a expliqué le ministre.

Thierry Mfundu

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Il existe déjà deux pipelines de SEP Congo de Matadi à Kinshasa. Pourquoi voulez-vous en construire de nouveaux? Sont-ils défaillants pour qu’on les remplace?

  2. Effectivement, ces 2 pipelines Matadi-Kinshasa aurait dû être mis hors service depuis 2015 puisque amortis. Ce sont des PL mis en service dans les années 50. Ce que font Sep Congo et la profession pétrolière pour la maintenance de ces PL est un exploit. Cependant, cette maintenance coûte cher aujourd’hui au point d’impacter le prix du carburant à la pompe. Il y a donc urgente nécessité à double titre pour le bonheur de nos populations : sécuritaire et économique.

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :