Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,764
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
3,171
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
512
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
81
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min

l'info en continu

Ministère de l’Emploi: Néné Nkulu veut garantir la paix sociale des travailleurs dans le Haut-Katanga

La ministre d’État, ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale a présidé, samedi 09 mai 2020, une réunion de travail dans la salle de Banquet du gouvernorat du Haut-Katanga.

- Publicité-

Au menu de la rencontre entre Néné Nkulu et l’inspecteur du travail, les chefs de division, les directeurs provinciaux de la CNSS, de l’INPP et de l’Office de l’emploi, c’est « comment garantir la paix sociale des travailleurs en cette période de COVID-19 ».

Une période où certaines entreprises renvoient leur personnel en congé technique, et rompent le contrat avec leurs travailleurs en toute violation des dispositions légales et réglementaires du travail.

Pour Nene Nkulu Ilunga, les entreprises doivent avoir un sens patriotique pour atténuer les effets négatifs dûs au COVID-19 dans le monde du travail.

« J’en appelle à l’esprit patriotique, et à la conscience professionnelle des inspecteurs du Travail, afin d’établir sans complaisance, le procès-verbal d’infraction pour tout employeur récalcitrant et requérir, par la suite, le concours du gouvernement provincial, et de la justice afin de faire exécuter les sanctions« , a recommandé la ministre de l’Emploi, Nene Nkulu.

Depuis l’irruption galopante du Coronavirus, plusieurs emplois sont menacés en RDC, comme dans les provinces.

Ainsi, Nene Nkulu Ilunga demande qu’un comité de la gestion de crise soit mis en place pour préserver les emplois.

« Une cellule nationale des crises a déjà été mis en place à Kinshasa. Je vous exhorte, aussi en province, à vous mobiliser autour du gouverneur Jacques Kyabula, pour la bonne marche de ce mécanisme au niveau local. Mais, au-delà des conseils et recommandations, il faut des sanctions exemplaires aux entreprises, pour tout cas de violation des dispositions légales et réglementaires« , a-t-elle conclu.

Adrien Ambanengo | politico.cd

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

Retrait de Trois de quatre auteurs de l’étude controversée: L’OMS accepte les essais cliniques de l’hydroxychloroquine sur la covid-19

Trois des quatre auteurs de l'étude controversée sur les effets nocifs de l'usage de l'hydroxychloroquine sur la covid-19 publiée le 22 mai...

Deux lois portant autorisation de la ratification d’un accord de prêt et d’un accord de crédit promulguées par Félix Tshisekedi

Ce jeudi 04 juin, le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo a promulgué deux lois portant autorisation de la ratification d'un...

Félix Tshisekedi préside la 34e réunion du conseil des ministres

À partir de la cité de l'Union africaine, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo préside la 34e réunion du...

Covid-19: Le pool scientifique annoncera mercredi prochain le (s) protocole (s) retenu (s) pour les essais cliniques en RDC

Le pool scientifique du ministère de la Recherche Scientifique annoncera mercredi prochain le (s) protocole (s) retenu (s) pour les essais cliniques en RDC,...

UDPS-UNC: le divorce est irréversible avec le procès de 100 jours (Roger Lumbala)

Le président national du RCDN, Roger Lumbala wa Tshitenga, affirme que le divorce entre l'UNC et l'UDPS est irréversible avec le procès...