mardi, août 11, 2020
DRC
9,499
Personnes infectées
Updated on 11 August 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
899
Personnes en soins
Updated on 11 August 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
8,375
Personnes guéries
Updated on 11 August 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
225
Personnes mortes
Updated on 11 August 2020 à 13:59 13 h 59 min
publicité

l'info en continu

Ministère du plan: l’adoption du programme d’urgence multisectoriel d’atténuation des impacts du COVID-19 en RDC renvoyée

La Vice-premier Ministre, Ministre du Plan, Élysée Minembwe a soumis pour examen et adoption le programme d’urgence multisectoriel d’atténuation des impacts du COVID-19 en République Démocratique
du Congo au cours de la 30e réunion du conseil des ministres tenu ce vendredi 08 mai 2020 sur visioconférence.

- Publicité-

Madame le Vice-Premier Ministre, Ministre du Plan a proposé au Gouvernement un programme multisectoriel d’urgence et d’atténuation des impacts du COVID-19 en RDC.

D’une durée de neuf (09) mois, ce programme est basé sur les
interventions du Gouvernement et de ses partenaires pendant la crise du COVID-19.

L’objectif poursuivi est, d’une part, de renforcer et de concrétiser la série des mesures sanitaires et sécuritaires prises par le Chef de l’Etat et, d’autre part, de servir de guide à la relance, une fois la situation rétablie.

Le programme s’adosse sur le PNSD.

Les trois (03) axes de ce programme sont :

  1. Riposte au COVID-19, surveillance et renforcement du système de
    santé ;
  2. Soutien à la stabilité macroéconomique et à la relance de
    l’économie ;
  3. Atténuation des risques et soutien aux populations.
    Ce programme devrait également servir au plaidoyer pour la mobilisation des ressources auprès des partenaires.

Pour le rendre crédible, Madame le Vice-premier Ministre, Ministre du
Plan souhaite que le Gouvernement débloque pour sa concrétisation un
montant mensuel de 50.000.000 $USD (dollars américains cinquante
millions).

Un débat a suivi cette présentation, portant notamment sur son
adéquation avec le collectif budgétaire en cours d’élaboration.

Il est également apparu que plusieurs ministres n’ont pas été formellement invités à donner leurs avis sur ce dossier.

En conséquence, le Conseil des Ministres a demandé à Madame le Vice-Premier Ministre d’intégrer les appréciations qui ont été formulées à l’occasion du débat, et de tenir compte du collectif budgétaire en voie d’élaboration avant la présentation pour adoption à une prochaine
réunion du Conseil des Ministres.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

Convoquée une 2è fois pour audition, la veuve du Général Delphin Kahimbi a délégué ses avocats

Convoquée une deuxième fois, ce lundi 10 août 2020, dans le cadre des auditions pour élucider les circonstances de la mort très...

Bas-Uélé : une plate forme culturelle exige l’expulsion des « mbororo » de la province pour garantir l’intégrité territoriale

Dans une pétition adressée au Chef de l’État, Félix Tshisekedi, dont une copie est parvenue lundi 10 août à la presse, la...

Haut-Katanga: en prélude à l’ouverture des lieux des cultes, Joseph Nsambi sensibilise les responsables de confessions religieuses

En prélude à l'ouverture des lieus des cultes ce dimanche 16 août, le ministre provincial de la Santé du Haut-Katanga, Joseph Nsambi...

Les détenteurs des armes à feu d’auto-défense ont 3 mois pour s’enregistrer et s’identifier au CNC-ALPC

Le Ministère de l’Intérieur accorde trois mois, pour que toute personne détentrice d’une arme à feu d’auto-défense, puisse se présenter devant les...

Le Chef de l’Etat demande au Premier Ministre de faire diligence pour la validation imminente d’un cadre de collaboration entre la CCA et le...

L'échange entre le Président de la République et le Patronat et nécessité de finaliser le cadre de collaboration entre le Gouvernement et...