mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min

l'info en continu

Ministère du plan: l’adoption du programme d’urgence multisectoriel d’atténuation des impacts du COVID-19 en RDC renvoyée

- Publicité-

La Vice-premier Ministre, Ministre du Plan, Élysée Minembwe a soumis pour examen et adoption le programme d’urgence multisectoriel d’atténuation des impacts du COVID-19 en République Démocratique
du Congo au cours de la 30e réunion du conseil des ministres tenu ce vendredi 08 mai 2020 sur visioconférence.

Madame le Vice-Premier Ministre, Ministre du Plan a proposé au Gouvernement un programme multisectoriel d’urgence et d’atténuation des impacts du COVID-19 en RDC.

- Publicité-

D’une durée de neuf (09) mois, ce programme est basé sur les
interventions du Gouvernement et de ses partenaires pendant la crise du COVID-19.

L’objectif poursuivi est, d’une part, de renforcer et de concrétiser la série des mesures sanitaires et sécuritaires prises par le Chef de l’Etat et, d’autre part, de servir de guide à la relance, une fois la situation rétablie.

Le programme s’adosse sur le PNSD.

Les trois (03) axes de ce programme sont :

  1. Riposte au COVID-19, surveillance et renforcement du système de
    santé ;
  2. Soutien à la stabilité macroéconomique et à la relance de
    l’économie ;
  3. Atténuation des risques et soutien aux populations.
    Ce programme devrait également servir au plaidoyer pour la mobilisation des ressources auprès des partenaires.

Pour le rendre crédible, Madame le Vice-premier Ministre, Ministre du
Plan souhaite que le Gouvernement débloque pour sa concrétisation un
montant mensuel de 50.000.000 $USD (dollars américains cinquante
millions).

Un débat a suivi cette présentation, portant notamment sur son
adéquation avec le collectif budgétaire en cours d’élaboration.

Il est également apparu que plusieurs ministres n’ont pas été formellement invités à donner leurs avis sur ce dossier.

En conséquence, le Conseil des Ministres a demandé à Madame le Vice-Premier Ministre d’intégrer les appréciations qui ont été formulées à l’occasion du débat, et de tenir compte du collectif budgétaire en voie d’élaboration avant la présentation pour adoption à une prochaine
réunion du Conseil des Ministres.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...