l'info en continu

La RVA accuse un manque à gagner d’environ 24 millions USD pour les mois de mars et avril

- Publicité-

La Régie des Voies Aériennes a accusé un manque à gagner de près de 24 millions USD pour les mois de mars et avril, renseigne le compte-rendu de la réunion paritaire entre la Direction générale de cette entreprise et la délégation syndicale transmis au Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Les deux parties ont convenu d’adresser un mémorandum à l’Etat, propriétaire de l’entreprise, afin de lui demander de venir en aide à la RVA qui fait actuellement face à ces graves difficultés financières suite aux mesures prises contre le COVID-19.

- Publicité-

Elles ont, en outre, décidé d’exploiter la possibilité de solliciter des facilités de caisse auprès des banques partenaires avec des garanties de l’Etat pour faire face aux dépenses contraignantes dont les salaires.

La paie des salaires de 3/4 des agents a déjà été lancée, selon le ban syndical.

La partie syndicale, indique le compte-rendu, a par ailleurs, demandé à l’employeur de
solliciter auprès des banques, la suspension des retenues des remboursements des crédits sur le salaire du personnel pendant cette période de COVID-19.

Après une demande de la direction de la RVA, ajoute la source, les banques ont accepté de reporter
les retenues sur salaires des crédits accordés aux agents pendant 3 mois.
Pour limiter l’importation et la propagation des cas de COVID-19 en RDC, rappelle-t-on, les autorités du pays ont suspendu les
trafics passagers et plusieurs services aéroportuaires dans tous les aéroports de la RDC.

Il sied de rappeler que la paie des salaires du mois d’avril 2020 aux agents et cadres de la Régie des voies aériennes a été lancée depuis la semaine passée. D’après un syndicaliste, près de 3/4 du personnel est déjà servi.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU