l'info en continu

Baisse des prix des produits pétroliers: les importateurs de la Tshopo « n’absorbent pas » la décision

- Publicité-

Le ministère de l’économie nationale en RDC a rendu public mardi 05 Mai un communiqué officiel mettant en place des nouvelles dispositions sur les prix des produits pétroliers vendus aux stations services sur toute l’étendue du territoire national.

À Kisangani, ville d’espoir et chef-lieu de la Tshopo, voisine de l’Ituri, une province liguant la bonne partie orientale aux pays extérieurs fournissant des carburants dont le Soudan, cette décision de la ministre Acacia Bandubola n’est en tout cas pas la bienvenue.
Ce jeudi 07 Mai, Des importateurs des produits pétroliers à Kisangani ont fait savoir leur position au gouverneur de la Tshopo et qu’ils n’absorbent pas la dite décision.

- Publicité-

D’après leurs motivations, la nouvelle mesure édictée au niveau national, permettra plutôt la hausse du coût de transport de ces produits, de l’extérieur jusqu’à Kisangani.

Les pétroliers Boyomais (habitant de la Tshopo) sollicite ainsi dans leurs différentes démarches, l’appui du patron de l’exécutif Tshopolais afin de reconsidérer le cas de cette province qui s’avère spécifique.
Cependant, ces importateurs du pétrole ne hâtent pas à la fermeture des services. ils ont, malgré la situation « inconfortable » rassuré à Walle Lufungula de continuer l’achat de leurs produits avec l’ancienne tarification et ce, sera en attente d’autres dispositions.

Pour sa part, le gouverneur de la Tshopo a promis rencontrer des autorités compétentes afin de trouver gain de cause.
Notons que la nouvelle mesure du ministère de l’économie nationale fixe des prix revus en baisse des produits pétroliers. Dans la zone Est, le prix d’essence est, selon cet arrêté, à 1 500 FC en lieu en place de 1 810 FC et de 1820 FC à 1540 FC pour les Gasoils.

Serge Sindani

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU