mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min

l'info en continu

En marge du 3 mai, Jolino Makelele exhorte les journalistes à travailler « sans crainte « 

- Publicité-

A l’occasion de la Journée mondiale de la Liberté de la Presse célébrée tous les 3 mai, le ministre de la communication et Médias, David-Jolino Makelele, a exhorté les journalistes à exercer leur profession en toute indépendance et liberté, tout en s’appuyant sur les instruments juridiques appropriés en vue.

Cet exercice dan l’indépendance et dans la liberté prend sens selon le ministre, dan l’État de droit prôné par le président de la République Félix Tshisekedi.

- Publicité-

 » Actuellement, grâce à l’impulsion du président de la République, Félix Tshisekedi dans la vision de la matérialisation de l’État de droit, tout journaliste peut exercer la liberté de la presse sans entrave », a-t-il déclaré.

Avant de poursuivre :  » Vous devez exercer votre profession sans crainte ».

Les instruments juridiques qui encadrent et garantissent la liberté et l’indépendance du journaliste sont notamment :

– La Déclaration Universelle des Droits de l’homme;

– Le Pacte international relatif aux droits civiques et politiques;

– La Charte africaine des droits de l’homme et des peuples;

-La Constitution du18 février 2006 telle que modifiée à ce jour ;

– La Loi n°96-002 du 22juin1996 fixant les modalités de l’exercice de la liberté de la presse;

  • La Loi organique n°11/011 du10 janvier 2011 portant composition, attribution et fonctionnement du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication.

Cette année, la journée mondiale de la presse a été célébrée sous le thème : « Un journalisme sans crainte, ni complaisance ».

Pour Jolino Makelele, ce thème « implique d’une part la volonté du Gouvernement de la République de vous sécuriser dans l’exercice de votre profession; surtout en cette période de crise sanitaire; et d’autre part, la mise de chacun de vous face à sa responsabilité citoyenne dans l’accomplissement de ses tâches ».

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

L’Égypte va soutenir la RDC pour le projet de navigabilité du fleuve Congo de Boma à Kinshasa

Les domaines de coopération bilatérale entre la RDC et l’Égypte ont meublé les échanges que le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a eu...

Bunia : La haute cour militaire annonce l’ouverture des audiences publiques en appel de l’affaire Didier Boyoko

Le colonel magistrat Mukendi Tshidiamanga, président de cette instance supérieure de la justice militaire, l'a annoncé hier mardi 29 septembre 2020, à...

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...