l'info en continu

Covid-19:  » « ces 15 millions ne sont pas un prêt. L’UE en RDC, c’est toujours des dons et des subventions » ( JM châtaignier)

- Publicité-

« Ces 15 millions ne sont pas un prêt. L’Union européenne en RDC, c’est toujours des dons et des subventions. Nous ne faisons pas de prêts. Nous ne cherchons pas à nous faire rembourser« , c’est ce qu’a souligné Jean-Marc Châtaigner, Ambassadeur de l’Union européenne en République démocratique du Congo sur la nature de 15 millions d’Euros apportés à la RDC.

Au cours de son intervention à la radio Okapi, ce diplomate souligne que son organisation apporte un soutien matériel.

- Publicité-

« Il ne faut pas s’attarder sur la nature de l’aide (nature ou cash). L’essentiel est qu’elle arrive. Qu’elle soit à la disposition des autorités et qu’elle bénéficie aux agents de santé qui sont dans la riposte« , argue-t-il sur top Congo FM.

Le représentant de l’Union Européenne en RDC soutient par ailleurs que l’aide est multiforme.

« Il s’agit d’une réponse globale et intégrée. Nous appuyons le gouvernement et allons travailler, particulièrement sur la réhabilitation et la rénovation de l’hôpital Saint Joseph avec 5 millions d’euros » , annoncé sur Jean-Marc Châtaigner.

Dans le cadre de ce financement, l’Union européenne (UE) a déjà commencé à  » travailler avec le gouvernement sur la remise des matériels de santé et des matériels pour l’INRB.

D’autres matériels seront remis, au fur et à mesure, au ministre de la Santé et à l’INRB. Nous allons également financer l’acquisition des produits pharmaceutiques par la fédération centrale d’approvisionnement en médicaments ».

Par ailleurs,  » nous travaillons aussi sur les conséquences sociales de la crise » , indique Jean-Marc Châtaigner.

« Nous avons facilité l’approvisionnement en électricité de la Regideso/Goma en payant 2 millions d’euros. (Ce) qui permettra la distributions de l’eau à Goma. »

Nous travaillons aussi avec la Société civile congolaise, notamment la Conférence nationale épiscopale du Congo (CENCO), L’église du Christ au Congo et différentes ONGs sur des actions de sensibilisation et de plaidoyer auprès des populations », renseigne l’ambassadeur de l’UE en RDC.

Pour Jean-Marc Châtaigner,  » nous nous inscrivons totalement dans la riposte établie par les autorités congolaises et nous répondons à des besoins qui ont été clairement identifiés« .

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU