Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

vendredi, juin 5, 2020
DRC
3,644
Personnes infectées
Updated on 5 June 2020 à 8:32 8 h 32 min
DRC
3,071
Personnes en soins
Updated on 5 June 2020 à 8:32 8 h 32 min
DRC
495
Personnes guéries
Updated on 5 June 2020 à 8:32 8 h 32 min
DRC
78
Personnes mortes
Updated on 5 June 2020 à 8:32 8 h 32 min

l'info en continu

Des « majestés » rois de Djugu exhortent les Présidents du monde à aider Félix Tshisekedi à ramener la paix en Ituri

Dans une deuxième lettre ouverte, adressée le 28 avril 2020 au Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, dont une copie est parvenue jeudi 30 avril 2020 à POLITICO.CD, des « majestés » rois des chefferies et secteurs en proie aux attaques des miliciens de la CODECO dans les territoires de Djugu et Mahagi appellent les Présidents du monde entier à aider leur homologue congolais à ramener la paix dans la province de l’Ituri (nord-est de la RDC).

- Publicité-

Ceci est l’une des recommandations poignantes formulées par les 7 chefs coutumiers signataires de la lettre, dans le ferme espoir de voir la paix et la sécurité restaurées sur toute l’étendue de l’Ituri.

« Nous sollicitons à leurs Excellences Messieurs les présidents du monde entier, qui nous lisent en copie, d’aider le président Félix Tshisekedi Tshilombo dans l’exercice de son pouvoir de ramener la paix en Ituri en particulier et en RD Congo en général », demandent-ils dans leur correspondance.

Félix Tshisekedi appelé à  » répertorier les traîtres au sein des forces armées*

Dans leurs perspectives, ces rois de Djugu appellent Félix Tshisekedi, dans l’exercice de ses attributions, au « toilettage au sein des forces armées afin de répertorier les traîtres qui y travaillent pour le compte de la balkanisation de la RDC » et de « faire intervenir une force neutre qui n’est pas impliquée dans le plan du génocide et de la balkanisation. ».

Une première lettre a été adressée au Chef de l’État, le 23 mars 2020.

« Depuis lors, la situation va de mal en pis dans les territoires de Djugu et de Mahagi », déplorent les chefs locaux.

Ils stigmatisent, une fois de plus, les tueries à grande échelle qui se sont multipliées, les pillages des biens et les destructions des infrastructures par tous les moyens, provoquant très aggravement le déplacement massif des populations, tous les jours.

Serge Sindani | POLITICO.CD

- Publicité -

EN CONTINU

COVID-19: La BAD accorde une somme de 13,55 millions USD pour soutenir la CEMAC dont 1,22 à la RDC

Le Conseil d'administration de la BAD a accordé mardi une somme de 13,55 millions USD en vue de soutenir les pays membres...

Dossier 100 jours: la cause pour plaidoirie est renvoyée au jeudi 11 juin prochain

Après avoir été éclairé suite aux interventions des différents renseignants et les témoins ce jeudi 04 juin, le président du tribunal de...

Peter Kazadi: « Je n’ai pas été associé à ce programme »

Entendu comme témoin au cours de ce procès de 100 jours, le député provincial Peter Kazadi affirme n'avoir pas été associé à...

Covid-19: l’OMS va reprendre ses essais sur l’hydroxychloroquine

Les essais cliniques sur l'hydroxychloroquine pour traiter la covid-19 vont bientôt reprendre. C'est ce qu'a affirmé l'Organisation Mondiale de...

Molendo Sakombi: « j’avais déjà fait un arrêté interdisant toute construction et morcellement des terrains là bas…J’ai donc finalement autorisé »

Invité au tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe dans le procès de 100 jours comme renseignant, Ministre des affaires foncières, Molendo Sakombi,...