l'info en continu

Covid-19: Début de la formation des députés sur l’organisation des plénières en visioconférence

- Publicité-

En marge des mesures de lutte contre le covid-19, la formation des députés sur l’organisation des plénières en visioconférence a bel e bien débutée à l’assemblée nationale.

Plusieurs élus nous confirment que le bureau de l’assemblée nationale a fait appel à la société de télécommunication Orange a été choisie pour mener à bien cette tâche.

- Publicité-

Elle va fournir a la représentation nationale des kits WiFi pour la visioconférence et la formation qui va avec pour son utilisation.

Orange RDC va recourir à l’application « Microsoft Teams » qui est est une application de communication collaborative propriétaire ( SaaS) officiellement lancée par Microsoft en novembre 2016.

Le service s’intègre à la suite Microsoft Office 365 et Skype et propose des extensions pouvant être intégrées à des produits autres que Microsoft.

Elle est actuellement disponible dans 181 pays et est traduite en 25 langues.

Pour y arriver les députés doivent:

  1. Télécharger la dite application sur son PC ou son téléphone
  2. Installer la dite application
  3. Obtenir un code d’accès ou mot de passe leur sera attribué pour une authentification multi-facteur combiné au chiffrement des données qui va assurer la connexion les différents députés. Il leur permettra de travailler à distance dans un espace sécurisé.

Les députés pourront travailler ensemble en mode co-édition sur les applications Word, PowerPoint , Excel , OneNote, ou encore Outlook tout en restant dans l’interface de l’application Teams.

Orange RDC va donc télécharger plusieurs applications qui pourront être directement intégrées dans Teams : Wooclap , Trello , Forms, etc. Elles faciliteront le travail des députés même s’ils sont en dehors du palais du peuple.

La formation se fera selon les groupes parlementaires et à des heures intercalées pour chaque groupe.

Cette disposition permettra aux élus de faire leur travail tout en respectant les gestes barrières étant donné l’assemblée nationale a prévu plusieurs séances au cours de cette période d’état d’urgence sanitaire marquée par la pandémie du coronavirus.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU