mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min

l'info en continu

Bas-Uelé: La société civile accuse les troupes sud soudanaises des pillages à Faradje

- Publicité-

La société civile accuse les militaires de l’armée régulière (SEPLA) du Soudan du Sud des actes de pillage des biens de la population dans les localités Adawu et Akipa, dans la chefferie Logo-Bagela, dans le territoire de Faradje (RDC).

Selon le président de la Nouvelle société civile congolaise dans cette entité, Etienne Tandele qui a rapporté cette information à la radio Okapi, cet incident s’est produit le mardi 28 avril et fait remarquer que les incursions des éléments de la SPELA/Dinka, dans le territoire de Faradje sont devenues récurrentes.

- Publicité-

« Les 22 et 24 avril, ces éléments ont pillé les biens de la population dans certaines localités de la chefferie Logo, » indique Etienne Tandele et ajoute que ces éléments de la SPELA entrent dans cette partie du territoire national au motif de chercher les rebelles sud-soudanais, qui se seraient retranchés de l’autre côté de la frontière.

D’autres sources locales citées par la radio Okapi, indiquent que ces militaires sud-soudanais viennent se servir en denrées alimentaires et autres biens de leur choix puisqu’ils se livrent à des pillages systématiques dans les villages visités.

Le président de la Nouvelle société civile de Faradje ajoute que « les jeunes gens sont réquisitionnés pour transporter leur butin, avant de les relâcher après avoir effectué plusieurs kms en brousse ».

Réagissant à ces allégations, l’administrateur du territoire de Faradje, Edmond Lokakao, déclare qu’il ne peut « ni les confirmer ni les infirmer ».

« J’attends le retour des agents des services de renseignement et de sécurité dépêchés sur les lieux avant de se prononcer avec précision, a déclaré Edmond Lokakao tout en rassurant qu’il n’existe pas de forces étrangères sur le sol congolais dans sa juridiction de compétence.

La population de son côté vu dans la psychose ne sachant pas à quoi s’attendre le lendemain si ces intrusions continuent.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

L’Égypte va soutenir la RDC pour le projet de navigabilité du fleuve Congo de Boma à Kinshasa

Les domaines de coopération bilatérale entre la RDC et l’Égypte ont meublé les échanges que le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a eu...

Bunia : La haute cour militaire annonce l’ouverture des audiences publiques en appel de l’affaire Didier Boyoko

Le colonel magistrat Mukendi Tshidiamanga, président de cette instance supérieure de la justice militaire, l'a annoncé hier mardi 29 septembre 2020, à...

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...