l'info en continu

Ayant totalisé 170 mois d’arriérés de salaire, des agents de la MIBA lancent un SOS à Félix Tshisekedi

- Publicité-

Les agents de la MIBA, de la Minière de Bakwanga, ont totalisé plus de 170 mois d’arriérés de salaire.

Pour ce, ils ont lancé un SOS au président de la République Félix Tshisekedi à s’impliquer personnellement pour trouver solution au problème d’impaiement qui se pose au sein de ladite société.

- Publicité-

C’est la déclaration faite par Mohamed Ntumba Febatare, président de la délégation syndicale générale des agents de la société minière de Bakwanga « MIBA » au cours d’une interview accordée à 7SUR7.CD ce mercredi 29 avril 2020.

« Nous demandons l’implication du chef de l’État pour qu’une solution soit trouvée à ce problème d’arriérés de salaire. Je sais qu’il nous avait reçu à Kinshasa où il nous avait fait des promesses fermes sur lesquelles nous comptons et nous en sommes conscients », a-t-il déclaré auprès de nos confrères.

Ces agents demandent au président de la République de donner l’ordre aux banques locales et d’autres établissements ou entreprises, de venir à la rescousse de la société MIBA.

Mohamed Ntumba a rappelé par ailleurs que la délégation syndicale générale de la MIBA avait été reçue par le chef d l’État le 30 janvier 2020 et plusieurs résolutions ont été prises au cours de cette rencontre notamment la signature d’un contrat joint et venture entre la MIBA et la SACIM, le décaissement progressif de 47 millions de dollars américains de la créance de l’État envers la MIBA et la dotation de la MIBA d’un partenaire fiable et crédible pour sa relance effective.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU