l'info en continu

Enquêtes sur l’incendie de la mairie de Beni et d’une base de la Monusco : 18 policiers, dont quelques officiers supérieurs et subalternes poursuivis

- Publicité-

Les enquêtes sur l’incendie de la mairie de Beni et d’une base de la Monusco, menées par l’Auditorat militaire près la cœur militaire opérationnelle du Nord-Kivu, ont conclu, lundi 27 avril 2020, à la poursuite de 18 policiers, dont quelques officiers supérieurs et subalternes.

Il s’agit d’une des conclusions, dont les résultats ont été présentés lundi 27 avril 2020

- Publicité-

« Ces personnes sont poursuivies pour complicité d’incendie, abandon de poste, pillage et incitation des militaires à commettre des actes contraires au devoir et à la discipline militaire, » rapporte la radio Okapi.

En novembre 2019, la mairie de Beni et une des bases de la Monusco avaient été incendiés, lors des manifestations contre l’insécurité dans cette région.

Selon des sources judiciaires, le dossier est déjà transmis à la Cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu. Celle-ci doit décider de la date du début des audiences pour un procès .

Seize (16) autres civils sont arrêtés et poursuivis pour ce même dossier. Ils sont déjà transférés au Parquet près le Tribunal de grande instance de Beni.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU