mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min

l'info en continu

100 jours : le bâtonnier Mbu Ne Letang demande la liberté provisoire de Jammal Sammil

- Publicité-

Bernard-Claude Mbu Ne Letang, coordonnateur du collectif des avocats de l’homme d’affaires libanais Jammal Sammil demande à la justice congolaise d’accorder une liberté provisoire à cet homme d’affaires et de débloquer ses comptes bancaires, pour lui permettre de se faire soigner, d’inspecter les travaux de maisons préfabriquées destinées aux militaires, de payer plus de mille personnes qui travaillent pour son entreprise.

« Quand le chef de l’État a décidé du programme d’urgence des 100 jours, ses collaborateurs ont estimé qu’il était intéressant pour la République de reloger correctement les militaires du camp Tshatshi. Aujourd’hui, les 300 maisons de Maluku sont à la disposition de camp Tshiatshi et il y a déjà 250 maisons qui sont déjà commandées et qui sont déjà montées « , explique Bernard-Claude Mbu Ne Letang.

- Publicité-

Selon lui, ce processus risque de connaître un blocage tant que Jammal Sammil restera en prison et que ses comptes bancaires seront bloqués.

« Le problème aujourd’hui ce que monsieur Jammal Sammil s’est vu priver de l’inspection de ces travaux, il a été arrêté et son compte bancaire est bloqué, il a mille travailleurs et 8 ingénieurs. Comment va-t-il assuré le travail si on ne libère pas son compte et si on ne le met pas en liberté pour qu’il puisse d’abord être soigné et ensuite qu’il puisse suivre les travaux pour lesquels le chef de l’État attent les résultats? « , a-t-il interrogé.

Jammal Sammil a été mis en détention provisoire, soupçonné de détournement des deniers publics, en complicité avec le directeur de cabinet du président de la République Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe. Le parquet de Matete qui instruisait le dossier, l’a transféré à la cour d’appel de la Gombe pour un procès, estimant avoir réuni des preuves nécessaires qui inculpent les personnes précitées.

- Publicité -

EN CONTINU

L’Égypte va soutenir la RDC pour le projet de navigabilité du fleuve Congo de Boma à Kinshasa

Les domaines de coopération bilatérale entre la RDC et l’Égypte ont meublé les échanges que le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a eu...

Bunia : La haute cour militaire annonce l’ouverture des audiences publiques en appel de l’affaire Didier Boyoko

Le colonel magistrat Mukendi Tshidiamanga, président de cette instance supérieure de la justice militaire, l'a annoncé hier mardi 29 septembre 2020, à...

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...