l'info en continu

Uvira: la société civile accuse la commission du ministre Steve Mbikayi d’avoir détournée 48 millions CDF destinés aux sinistrés

- Publicité-

La société civile citoyenne d’Uvira, dans le Sud-Kivu, associée aux sinistrés de la dernière pluie ayant causé plus de 50 morts, accuse la commission conduite par le ministre des Affaires humanitaires, Steve Mbikayi, d’avoir détourné 48 millions CDF.

Les deux parties exigent la restitution de ce fonds destiné aux sinistrés.

- Publicité-

Elles accusent aussi cette commission du ministre des Affaires humanitaires, Steve Mbikayi, d’avoir « déjà détourné pour la ville de Baraka afin de faire plaisir aux gens ».

Aussi existent-elles que la commission le fasse « avant de quitter la ville d’Uvira ».

Ces revendications sont contenues dans leur mémorandum adressé à la commission conduite par le le ministre des Affaires humanitaires Steve Mbikayi, et au président de la République, Félix Tshisekedi, en date du 27 avril 2020 et signé par Me Guillaume Fadhili Gezibwa.

En outre, la population demande à l’autorité provinciale de revenir sur sa décision. selon laquelle la nourriture sera achetée à Kamanyola.

Elle lui demande d’ordonner l’achat des fournitures auprès des commerçants locaux sinistrés dans le souci de leur permettre d’écouler leurs stocks.

La société civile souligne que le besoin primordial de la population d’Uvira est le curage et le drainage des rivières de la place, la réfection du site de captage d’eau, la réhabilitation ou la construction des infrastructures routières, le lotissement d’un endroit favorable ou viable pour l’étude de la délocalisation de la population côtière.

En séjour à Uvira, une ville qui a connu des catastrophes naturelles avec une cinquantaine de morts et 77 500 personnes touchées, la délégation du gouvernement a remis une assistance de 300 millions CDF aux habitants tandis que 48 millions ont étés orientés à Baraka.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU