Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

vendredi, juin 5, 2020
DRC
3,644
Personnes infectées
Updated on 5 June 2020 à 7:32 7 h 32 min
DRC
3,071
Personnes en soins
Updated on 5 June 2020 à 7:32 7 h 32 min
DRC
495
Personnes guéries
Updated on 5 June 2020 à 7:32 7 h 32 min
DRC
78
Personnes mortes
Updated on 5 June 2020 à 7:32 7 h 32 min

l'info en continu

Les Enseignants du territoire de Kibombo, dans la province de Maniema, ne sont pas payés depuis le mois de mars

Les enseignants du territoire de Kibombo, dans la province de Maniema, reclament la paie de deux mois de leurs salaires.

- Publicité-

Depuis le mois de mars, ils disent n’avoir pas été payés par leur tutelle le ministère de l’enseignement primaire, secondaire et technique et et appellent le gouvernement à la responsabilité, surtout en cette période de pandémie de Coronavirus.

Dans une intervention faite dimanche 26 avril à Radio Okapi, ils indiquent qu’ils n’ont pas encore perçu leurs salaires pour ce mois d’avril 2020 et menacent de saisir l’assemblée provinciale si cette situation persiste.

« Depuis le mois de mars, les enseignants de Kibombo, n’ont touché aucun rond. Nous ne savons pas pourquoi. Nous déplorons ce comportement et nous demandons aux autorités, spécialement au gouvernement central de pouvoir mettre à la disposition de la Caritas, chaque mois entre le 20 et le 25, l’argent dans le compte, pour que Caritas nous parvienne au plus tard le 30 avec les salaires des enseignants. Si non avec ce genre de comportement, l’enseignant de Kibombo n’aura pas à se développer », a déclaré l’un des ces enseignants qui a requis l’anonymat auprès de la radio Okapi.

Cet enseignant déplore également les promesses non tenues du gouvernement pour payer les nouvelles unités.

« Comment les gens peuvent survivre dans les conditions pareilles où Coronavirus bat record dans le monde entier ? A part ça, nous regrettons également par rapport aux promesses que le gouvernement aurait tenu aux enseignants de payer les nouvelles unités au mois d’avril et en même temps augmenter les salaires comme deuxième pallier. Jusque-là, rien n’a été fait et il n’y a pas de justification», a-t-il regretté.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

COVID-19: La BAD accorde une somme de 13,55 millions USD pour soutenir la CEMAC dont 1,22 à la RDC

Le Conseil d'administration de la BAD a accordé mardi une somme de 13,55 millions USD en vue de soutenir les pays membres...

Dossier 100 jours: la cause pour plaidoirie est renvoyée au jeudi 11 juin prochain

Après avoir été éclairé suite aux interventions des différents renseignants et les témoins ce jeudi 04 juin, le président du tribunal de...

Peter Kazadi: « Je n’ai pas été associé à ce programme »

Entendu comme témoin au cours de ce procès de 100 jours, le député provincial Peter Kazadi affirme n'avoir pas été associé à...

Covid-19: l’OMS va reprendre ses essais sur l’hydroxychloroquine

Les essais cliniques sur l'hydroxychloroquine pour traiter la covid-19 vont bientôt reprendre. C'est ce qu'a affirmé l'Organisation Mondiale de...

Molendo Sakombi: « j’avais déjà fait un arrêté interdisant toute construction et morcellement des terrains là bas…J’ai donc finalement autorisé »

Invité au tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe dans le procès de 100 jours comme renseignant, Ministre des affaires foncières, Molendo Sakombi,...