l'info en continu

Tourisme : le ministre Yves Bunkulu Zola lance les travaux d’actualisation du Plan directeur national intégré

- Publicité-

Le ministre Yves Bunkulu Zola a lancé, vendredi 24 avril 2020 à Africana Palace Hôtel à Kinshasa, les travaux d’actualisation du Plan directeur national intégré.

C’est un document qui doit conduire à la mise sur pied de la politique nationale du tourisme en RDC.

- Publicité-

La cérémonie s’est déroulée en présence de quelques membres de son cabinet et des personnalités oeuvrant dans le secteur du tourisme, dans le respect strict des mesures barrières édictées dans le cadre de la lutte contre le COVID-19.

Le ministre du Tourisme est revenu largement sur le bien-fondé de l’actualisation du Plan directeur national intégré..

Conformément à l’article 6 de la Loi du 9 juillet 2018, régissant le secteur du tourisme en RDC, le gouvernement définit et met en œuvre la politique nationale du tourisme.

Le Plan directeur national fixe ainsi les modalités de la mise en œuvre de cette politique nationale. Il est un outil de travail important qui devra permettre au gouvernement de mettre en œuvre sa politique nationale en matière du tourisme.

A travers les travaux ainsi ouverts, il s’avère nécessaire d’actualiser les données diverses, notamment, les différents répertoires et les différentes réformes intervenues.

Il va falloir y intégrer la nouvelle vision du développement du tourisme après l’alternance politique intervenue en RDC et mettre en cohérence les documents de planification nationale et sectorielle du tourisme.

Il s’agit aussi de préparer l’élaboration de la politique nationale du tourisme avec l’appui de la consultante de l’Organisation mondiale du tourisme.

La semaine dernière, le ministre du Tourisme, Yves Bunkulu Zola, est allé s’imprégner personnellement du travail effectué par la commission mixte mise en place pour élaborer quelques mesures d’application importantes de la Loi portant principes fondamentaux du tourisme en République Démocratique du Congo, promulguée en septembre 2018, lors d’une séance de travail à Africana Palace, à Lingwala.

En vue de répondre aux exigences légales de la Loi N°18/018 du 09 juillet 2018 portant principes fondamentaux relatifs au tourisme, le ministre du Tourisme avait mis en place une commission  » Normalisation et Standardisation « , présidée par le Secrétaire général au Tourisme.

Sa mission était l’élaboration des textes réglementaires visant l’application de la Loi-cadre sur le tourisme.
C’est donc pour se rendre compte du travail effectué jusqu’à ce jour par la commission que le ministre du Tourisme a effectué le déplacement vers le lieu de travail de cette commission.

A en croire ses membres, cette Loi-cadre est venue combler les lacunes qu’il y avait dans le secteur du tourisme, qui n’était organisé que par des dispositions réglementaires disparates.

L’avènement de la Loi-cadre acomblé ces lacunes. Depuis 2018, le secteur est désormais doté d’un cadre légal cohérent, qui régit l’ensemble de l’activité touristique, notamment, en ce qui concerne la promotion et le développement du tourisme en RDC.

L’Etat congolais, par cette loi, réaffirme ainsi sa volonté et sa détermination de réhabiliter le tourisme.

Quoique transversale, la Loi-cadre régit un secteur stratégique de développement capable, de contribuer à l’accroissement des ressources de l’État, à la création des emplois et à la lutte contre la pauvreté.

Les membres du cabinet du ministre et ceux de l’administration du Tourisme, conduits par le Secrétaire général, ont pris part à cette séance de travail.

Le secteur sera doté de nouveaux instruments de travail visant l’application de la Loi portant principes fondamentaux du secteur.

Le ministre Yves Bunkulu a participé, la semaine passée, à une séance de travail sur le niveau d’avancement des travaux d’élaboration des mesures d’application de Loi-cadre sur le tourisme en RDC.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU