l'info en continu

Dossier Ne Muanda Nsemi: les femmes, les enfants et les vieillards libérés

- Publicité-

C’est dans la soirée de samedi 25 avril 2020 que le commissaire provincial de la ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, a autorisé la libération des femmes et des enfants, adeptes du mouvement Bundu Dia Kongo de Ne Muanda Nsemi.

La décision est intervenue après une médiation des élus Ne Kongo conduits par le président de l’Assemblée provinciale du Kongo Central, Dr Anatole Matusuila.

- Publicité-

« Les femmes, les enfants et les personnes âgées ont été libérés. Et dès ce soir, ils seront reconduits dans leurs villages. Seuls vont rester les personnes sur qui pèsent des lourds soupçons. Quant à notre frère Ne Muanda Nsemi, il a été conduit au CNPP sur réquisition du médecin », a déclaré à la presse le président de l’Assemblée provinciale du Kongo Central.

L’assaut de la police a été lancé dans la matinée de vendredi 24 avril 2020 contre la résidence de Zacharie Badiengila dit Ne Mwanda Nsemi, située au numéro 14 de l’avenue Haute-Tension au quartier Joli Parc, commune de Ngaliema

Il y a eu 35 blessés, tous admis à l’hôpital central de la police du camp Lufungula. un traumatisé admis aux cliniques Ngaliema, 168 détenus au commissariat provincial de la Police, dont 8 femmes, soit 203 détenus transférés devant l’officier du Ministère public.

Du côté des forces de l’ordre, 8 policiers grièvement ont été blessés.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU