Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 17:27 17 h 27 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 17:27 17 h 27 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 17:27 17 h 27 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 17:27 17 h 27 min

l'info en continu

Nord-Kivu: Un convoi de l’ICCN attaqué à Rumangabo, Au moins 11 morts dont 9 éco-gardes

Un convoi de l’ICCN, Institut National pour la Conservation de la Nature est tombé dans une embuscade tendue par des hommes armés non identifiés au niveau de Rumangabo sur la route Goma-Rutshuru en province du Nord-Kivu ce vendredi 24 avril 2020.

- Publicité-

Des sources locales de la société civile parlent d’au moins 11 morts parmi lesquels 9 éco-gardes et 2 civils.

« L’attaque est survenu vers 11 heures. Il y aurait 9 morts du côté des éco-gardes, 2 civils et plusieurs blessés. Les auteurs de l’attaque seraient des présumés FDLR » témoigne Jonas Pandasi de la nouvelle société civile à Rutshuru.

Une attaque confirmée par les sources de l’armée. Le porte parole des opérations Sokola 2 Nord-Kivu confirme que l’attaque a eu lieu sans donner des détails sur le bilan.

Joint tout de même, le chargé de communication de l’ICCN au Nord-Kivu confirme l’embuscade sans donner la précision du bilan qu’il promet mettre dans un communiqué qui sera publié dans les heures qui suivent.

« Nous confirmons juste que notre convois est tombé dans une embuscade au niveau de Rumangabo mais nous allons publier un communiqué bientôt le bilan » a dit Joel Wenga.

Une attaque qui fait déjà réagir plusieurs personnalités en province. C’est le cas du député provincial élu du territoire de Lubero et vice-président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu, Jean-Paul Lumbulumbu.

Pour lui, l’insécurité dans cette région a atteint son paroxysme et devient insupportable et inacceptable.

« L’insécurité à Kisigari et Rugari a atteint son paroxysme et devient insupportable et inacceptable. IL FAUT QUE CA CESSE. Entant qu’elu, je demande aux FARDC et la PNC de sécuriser la population et mettre fin au cycle des kidnappings, meurtres et viols dans le Bwisha » a-t-il posté sur son tweeter.

Merveilles Kiro

- Publicité -

EN CONTINU

Coronavirus: l’OMS et ses partenaires appuient de nouveau la RDC en équipements pour renforcer la riposte

Dans un communiqué de presse parvenu à POLITICO.CD, l'OMS, Organisation mondiale de la santé grâce à un appui généreux d’ECHO et de...

Bas-Uelé/SOS: Une présumée coalition « Mbororo-LRA » fait loi à Bondo, des pillages et Kidnapping aux environs de Bili

Depuis un temps les rebelles de la LRA, Armée de la Résistance du Seigneur, ont refait surface dans certaines localités du territoire...

L’UNC dénonce les critiques tendancieuses dirigées contre Kamerhe et ses avocats à la suite de la mort inopinée du Juge Raphael YANYI

L'Union pour la Nation Congolaise (UNC) de Vital Kamerhe dénonce les critiques "tendancieuses" dirigées contre son président national et ses avocats à...

Le Gouverneur du Sud ubangi reçoit un lot des kits de prévention contre la covid-19

Le Gouverneur Jean-Claude Mabenze du Sud ubangi a réceptionné des kits de prévention et contrôle de la Pandémie de la Covid 19...

Maniema: le gouverneur Auguy Musafiri combat la « faim » avec le projet « Week-end Agricole »

Au Maniema (Est de RDC), le gouverneur Auguy Musafiri Nkola, déterminé de. combattre la faim, a lancé, samedi 30 mai 2020, l'opération...