Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,764
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
3,171
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
512
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
81
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min

l'info en continu

Dossier 100 jours/Affaire Ministère public-Baramos : un autre juge Muteba Fwimbo Jette l’éponge et accuse le le président de la cour d’appel de Kinshasa d’ingérence

Après son collègue Samutondi Ikomba Samy qui a décidé de se déporter dans le dossier Affaire Ministère public contre Baramos Lobota Fulgence, un autre juge vient le rejoindre dans cette décision, il s’agit de Muteba Fwimbo, lui aussi juge au tribunal de grande instance de la Gombe.

- Publicité-

Il faisait partie de la composition qui depuis le 20 avril 2020 a prise en délibéré en chambre du conseil en appel à la prison centrale de Makala pour une décision à intervenir dans les 24 heures.

« Alors que la composition y a travaillé d’arrache-pied pour se prononcer dans le délai requis, grande a été la stupéfaction de la composition de constater que le monsieur le président de la cour d’appel de Kinshasa/Gombe voulait lui imploser sa position comme s’il en était membre, tout cela contrairement à l’etat de droit prônait par le chef de l’État…et au principe de l’indépendance dont doit jouir le juge, » révèle-t-il dans sa lettre de demande de déportation du dossier.

« Cela étant, je vous prie de bien vouloir constater ma volonté de ne pas continuer à statuer dans cette cause, » conclut-il.

Il sied de rappeler que le jeudi 9 avril, Fulgence Baramos, directeur général du Foner (Fonds national d’entretien routier) a été placé sous mandat d’arrêt par le procureur général de Kinshasa/Gombe. Motif de cette arrestation : le détournement de plus de 20 millions de dollars des caisses du Foner, notamment dans des projets de réhabilitation d’axes routiers dans les Kivu et le Kasaï.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Il faudrait révoquer certains juges qui sont trempés dans la corruption et même l’attitude du ministre de la justice et garde des Sceaux est à condamner. Ces aventuriers ont détruit ce pays avec la justice à deux vitesses.

Comments are closed.

EN CONTINU

Retrait de Trois de quatre auteurs de l’étude controversée: L’OMS accepte les essais cliniques de l’hydroxychloroquine sur la covid-19

Trois des quatre auteurs de l'étude controversée sur les effets nocifs de l'usage de l'hydroxychloroquine sur la covid-19 publiée le 22 mai...

Deux lois portant autorisation de la ratification d’un accord de prêt et d’un accord de crédit promulguées par Félix Tshisekedi

Ce jeudi 04 juin, le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo a promulgué deux lois portant autorisation de la ratification d'un...

Félix Tshisekedi préside la 34e réunion du conseil des ministres

À partir de la cité de l'Union africaine, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo préside la 34e réunion du...

Covid-19: Le pool scientifique annoncera mercredi prochain le (s) protocole (s) retenu (s) pour les essais cliniques en RDC

Le pool scientifique du ministère de la Recherche Scientifique annoncera mercredi prochain le (s) protocole (s) retenu (s) pour les essais cliniques en RDC,...

UDPS-UNC: le divorce est irréversible avec le procès de 100 jours (Roger Lumbala)

Le président national du RCDN, Roger Lumbala wa Tshitenga, affirme que le divorce entre l'UNC et l'UDPS est irréversible avec le procès...