mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min

l'info en continu

Dossier 100 jours/Affaire Ministère public-Baramos : un autre juge Muteba Fwimbo Jette l’éponge et accuse le le président de la cour d’appel de Kinshasa d’ingérence

- Publicité-

Après son collègue Samutondi Ikomba Samy qui a décidé de se déporter dans le dossier Affaire Ministère public contre Baramos Lobota Fulgence, un autre juge vient le rejoindre dans cette décision, il s’agit de Muteba Fwimbo, lui aussi juge au tribunal de grande instance de la Gombe.

Il faisait partie de la composition qui depuis le 20 avril 2020 a prise en délibéré en chambre du conseil en appel à la prison centrale de Makala pour une décision à intervenir dans les 24 heures.

- Publicité-

« Alors que la composition y a travaillé d’arrache-pied pour se prononcer dans le délai requis, grande a été la stupéfaction de la composition de constater que le monsieur le président de la cour d’appel de Kinshasa/Gombe voulait lui imploser sa position comme s’il en était membre, tout cela contrairement à l’etat de droit prônait par le chef de l’État…et au principe de l’indépendance dont doit jouir le juge, » révèle-t-il dans sa lettre de demande de déportation du dossier.

« Cela étant, je vous prie de bien vouloir constater ma volonté de ne pas continuer à statuer dans cette cause, » conclut-il.

Il sied de rappeler que le jeudi 9 avril, Fulgence Baramos, directeur général du Foner (Fonds national d’entretien routier) a été placé sous mandat d’arrêt par le procureur général de Kinshasa/Gombe. Motif de cette arrestation : le détournement de plus de 20 millions de dollars des caisses du Foner, notamment dans des projets de réhabilitation d’axes routiers dans les Kivu et le Kasaï.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Il faudrait révoquer certains juges qui sont trempés dans la corruption et même l’attitude du ministre de la justice et garde des Sceaux est à condamner. Ces aventuriers ont détruit ce pays avec la justice à deux vitesses.

Comments are closed.

EN CONTINU

L’Égypte va soutenir la RDC pour le projet de navigabilité du fleuve Congo de Boma à Kinshasa

Les domaines de coopération bilatérale entre la RDC et l’Égypte ont meublé les échanges que le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a eu...

Bunia : La haute cour militaire annonce l’ouverture des audiences publiques en appel de l’affaire Didier Boyoko

Le colonel magistrat Mukendi Tshidiamanga, président de cette instance supérieure de la justice militaire, l'a annoncé hier mardi 29 septembre 2020, à...

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...