Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

lundi, juin 1, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 1 June 2020 à 6:27 6 h 27 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 1 June 2020 à 6:27 6 h 27 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 1 June 2020 à 6:27 6 h 27 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 1 June 2020 à 6:27 6 h 27 min

Démission de JM Kabund: Jean Jacques Mamba va recourir à l’article 31 du RI de l’Assemblée nationale

Suite au refus de concertation lui opposé par le premier vice-président de l’Assemblée nationale, JM Kabund, après le délai de 48h lui donné pour démissionner, le député national élu du MLC, Jean Jacques Mamba, décide d’activer l’article 31 du Règlement intérieur pour débattre en plénière sur le comportement de Kabund et le sanctionner le cas échéant.

« Je suis convaincu que la fin de cette offre de concertation transparente marque la nécessité d’activer l’article 31 du Règlement intérieur pour nous offrir le privilège de débattre de votre comportement en plénière et de vous sanctionner le cas échéant« , prévient-il dans sa correspondance dont une copie est parvenue à Politico.CD.

L’élu de Lukunga dit avoir pensé que le 1er vice-président de l’Assemblée nationale aurait pu se rappeler de répondre, avec priorité. aux correspondances des collègues qu’il représente au bureau.

« À défaut de le faire, vous aurez pu m’inviter à discuter de cette question en présence des autres membres du bureau« , déplore Jean Jacques Mamba.

Il dit, en aucune manière, faire de cette demande à JM Kabund une affaire personnelle, nonobstant les agitations des uns et des autres ainsi que ses menaces par procuration sur les médias et les réseaux sociaux.

JJ Mamba se dit disponible à débattre, vu que la question soulevée par JM Kabund sur les 7 millions USD pour la convocation du Congrès mérite des éclaircissements pour les collègues députés et pour la population.

Jean Jacques Mamba avait donné 48h au premier vice-président de l’Assemblée nationale de s’expliquer sur ses propos tenus à Top Congo FM sur le coût de 7 millions USD pour la tenue du Congrès.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Mamba continue à rêver débout. Il ne doit pas confondre l’assemblée nationale avec le MLC du chef rebelle Jean Pierre Mbemba. Mamba se prend pour Hitler de la RDC.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...