Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,764
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
3,171
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
512
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
81
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min

Garde Républicaine: Félix Tshisekedi prend le contrôle de son appareil sécuritaire

Dans une ordonnance lue à la télévision nationale ce mercredi 22 avril 2020, le président Félix Tshisekedi a nommé un nouveau commandant à la tête de la redoutable Garde Républicaine chargée de sa propre sécurité.

Ilunga Kampete n’est plus le Commandant de la Garde Républicaine en République démocratique du Congo. L’unité d’élite de l’armée nationale, chargée notamment de la protection du président de la République a un nouveau commandant en la personne du Général major Christian Songe Tshiwewe. La décision du président Félix Tshisekedi a été lue ce mercredi 22 avril à la télévision publique.

ll s’agit d’une véritable « appropriation » de l’appareil sécuritaire en RDC, commente un proche du président congolais. D’autant plus que l’homme qui vient d’être remplacé est un très proche de l’ancien président Joseph Kabila. Ilunga Kampete est un fidèle de l’ancien Chef d’Etat qu’il connaît depuis plus de vingt ans. Ensemble, ils ont vécu l’épreuve du feu à Pweto, en 2000, alors que Laurent-Désiré Kabila était encore au pouvoir et que son fils était un jeune général-major.

Le Général major Christian Songe, originaire de la région du Kasaï, n’est pas un inconnu des forces de la garde présidentielle. « Il a gravi tous les échelons, c’est un très grand professionnel« , explique une source militaire à Kinshasa. Le général congolais s’est fait remarquer par Félix Tshisekedi en dirigeant les aspects militaires des funérailles de son père, Etienne Tshisekedi, l’année dernière. Il était notamment à la tête de la légion d’honneur.

Avec cette décision, Félix Tshisekedi tient surtout à « laver » l’image des forces armées congolaises. L’ancien général Kampete était notamment sur la liste des sanctions de l’Union européenne. En février dernier, l’ancien Envoyé de spécial américain dans la région des Grands Lacs, Peter Pham, avait notamment fait savoir que l’armée américaine ne pouvait pas prendre part aux opérations de maintien de paix dans la région de Beni aux côtés des FARDC, parce qu’il y a des généraux congolais sous sanctions des Etats-Unis et de l’Union européenne.

En mai 2019, le président Tshisekedi avait nommé le général major Jean-Claude Yav Kabey au poste du chef de la Maison militaire du Président de la République. Le général de Brigade François Kabamba wa Kasanda a été élevé au rang du conseiller militaire du Président de la République, alors que le lieutenant-général Célestin Mbala Munsense en place depuis juillet 2018 a été reconduit à son poste.

- Publicité -

7 Commentaires

  1. Alors que c’est un pays de grande democratie ou je vis, le descendant de l’oncle Sam, ,simple homme d’affaires avant de prendre madaraka du plus puissant pays de la planete, ne supporte nullement une quelconque contradiction ci-minime soit-elle avec sa vision au sein de son equipe gouvernementale voire securitaire.Je crois que la petite pyramide est entrain de croitre en RDCONGO et que, tous les fossoyeurs du developpement de notre pays vont se mordre les doigts.C’est le debut des choses serieuses.Et,cela nous donne un peu d’espoir et un peu plus de confiance en notre President.Mon souhait,notre souhait,le souhait de tous les RDCongolais dignes,soucieux de l’avenir de leur Congo Natal, c’est celui de celebrer un jour la disparition complete et definitive de la Republique des  » IMBECILES « ,  » la Republique de MERDE  » !!

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...