Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 10:26 10 h 26 min
DRC
2,551
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 10:26 10 h 26 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 10:26 10 h 26 min
DRC
71
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 10:26 10 h 26 min

François Nzekuye appelle à une « réunion de clarification » de l’accord FCC-CACH pour en évaluer le bénéfice mutuel

Dans une déclaration parvenue à Politico.cd intitulée:  » la limitation des matières à traiter par le parlement à l’occasion de la demande d’autorisation de prorogation de l’état d’urgence par le chef de l’État ce 19 avril 2020″, le député national et Secrétaire national du PPRD et porte parole du parti appelle à une réunion de clarification de l’état de l’accord FCC-CACH pour en évaluer le bénéfice mutuel.

« Nous avons suivi au journal de 20 h de la RTNC, la lecture de l’ordonnance du chef de l’Etat demandant l’autorisation de l’assemblée nationale et du sénat en vue de proroger l’Etat d’urgence sanitaire. Conscients, de la propagation de la pandémie du Covid-19 dans notre pays, les parlementaires sommes prêts à autoriser le Président de la République, en tout cas en ce qui concerne les députés et sénateurs membres du FCC de proroger l’état d’urgence, » écrit il dans sa déclaration.

Cet élu estime que, « nous pensons qu’une erreur matérielle s’est glissée dans l’ordonnance demandant la prorogation de l’état d’urgence, parce que nous ne voulons pas croire à un acte intentionnel tendant au non respect de la séparation des pouvoirs entre le parlement et l’exécutif.« 

Le député Nzekuye fait remarquer qu’il ne se passe un mois depuis l’investiture du Président de la République et l’installation des deux chambres du parlement, sans qu’il n’y ait des pommes de discorde entre le FCC et CACH son partenaire, sans parler des disputes au sein du CACH. En tant député, membre de la coalition FCC-CACH, il appelle donc à une réunion de clarification de l’état de l’accord pour en évaluer le bénéfice mutuel.

« Nous avons espéré, du coté FCC, que la meilleure manière de gérer le pays dans une situation où le CACH a gagné l’élection présidentielle sans disposer d’une majorité parlementaire et où le FCC dispose de la majorité parlementaire tant au niveau national que provincial sans avoir gagné l’élection présidentielle, était de former une coalition. Une année et demie après, il y a lieu de s’interroger sur la sincérité de uns et des autres sur la volonté de cheminer ensemble, au moins jusqu’à la fin du mandat et d’en tirer les conséquences qui s’imposent, dans l’intérêt de la République, » argue-t-il.

Thierry Mfundu

- Publicité -

3 Commentaires

  1. Bien que l’Ordonnance du Chef de l’Etat présente effectivement des aspects qui sont discutables, ce Pprdien a quand même du culot aujourd’hui de venir parler d’une évaluation de la sincérité de chacun au sein de la coalition FCC-CACH. Les premiers à avoir voulu faire de l’ombrage au Chef de l’Etat, se sont eux du FCC. Et maintenant qu’ilss e rendent compte que la Justice risque de s’intéresser à leurs actes de gestion des 18 dernières années, des manoeuvres dillatoires d’intimidation commencent à fuser de toutes part. Ils fulminent tellement que même le Président du Sénat n’arrive plus à tenir pour respecter les mesures sanitaires COVID-19 aux barrières errigées par l’Etat dont il dirige une des institutions majeures… C’est quand même pitoyable.

  2. Erreur matérielle parceque le président a dit les deux chambres se réunir séparément lorsque honorable Alix passe dans le media pour dire le président a viol la constitution en déclarant état d’urgence que la cours constitutionnel donne raison à Fatshi quelle était leurs réactions ?

  3. En tout cas vous n’êtes pas conscients, de la propagation de la pandémie du Covid-19 dans notre pays, vous n’êtes pas prêts à autoriser le Président de la République, vous députés et sénateurs membres du FCC voleurs pilleurs et kuluneurs en gravate . – Pourquoi vous avez voulu convoquer le congres? Tout le monde connait, une motion était déjà préparée pour destituer le Président ! Vous êtes des hypocrites, mafieux adorateurs de l’argent facils. Vous dormez sans sommeil depuis l’arrestation de votre complice Kamerhe. Qu’avez-laissez a ce pays si ce n’est la corruption? Le président a limité le sujet parce qu’il vous connait. Au lieu de le destituer, lui va dissoudre le parlement et on verra qui votera pour vous!!! Boyo les mecs

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...