Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 11:26 11 h 26 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 11:26 11 h 26 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 11:26 11 h 26 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 11:26 11 h 26 min

Dossier 100 jours: Un juge dans l’affaire Ministère public contre Baramos Jette l’éponge

Le juge du tribunal de grande instance Samutondi Ikomba Samy a décidé de se déporter dans le dossier Affaire Ministère public contre Baramos Lobota Fulgence.

Le juge du tribunal de grande instance Samutondi Ikomba Samy a décidé de se déporter dans le dossier Affaire Ministère public contre Baramos Lobota Fulgence. Il faisait partie de la composition ayant reçu en appel la demande de mise en liberté provisoire du Directeur général de FONER, cité en ce qui concerne l’ordonnance du 15 avril 2020 rendue par le tribunal de paix de Kinshasa/Ngaliema.

« En effet, plusieurs facteurs m’ont convaincu de l’impossibilité d’opiner dans la présente cause dont le plus important demeure la préservation de mon indépendance …, »peut on lire dans sa lettre de demande de déportation en date du 22 avril et adressée au président du tribunal de grande instance.

« Faute de pouvoir jouir pleinement et librement de cet attribut constitutionnel majeur, et d’agir en juge impartial devant les hommes et devant Dieu, et ce, dans le respect strict de mon serment, j’ai tout compris et je suis obligé de me déporter », a-t-il ajouté.

Il sied de rappeler que le jeudi 9 avril, Fulgence Baramos, directeur général du Foner (Fonds national d’entretien routier) a été placé sous mandat d’arrêt par le procureur général de Kinshasa/Gombe. Motif de cette arrestation : le détournement de plus de 20 millions de dollars des caisses du Foner, notamment dans des projets de réhabilitation d’axes routiers dans les Kivu et le Kasaï.

Thierry Mfundu

- Publicité -

4 Commentaires

  1. Lorsqu’un juge se deporte dans une aussi importante affaire qui y va de la survie de tout un pays,c’est qu’il y a deux hypotheses: soit qu’il est notoirement incompetent et depasse par l’ampleur du dossier,soit que, ayant recu le « mbote ya likasu »il veut jeter de l’opprobe sur la juridiction qui l’a charge du dit dossier.La RDCONGO n’a plus besoin de ces juges incapables de dire le droit soi-disant a cause de leur condition de vie. Ce que j’apprends de la societe americaine ( je vis aux Etats-Unis ), c’est l’immense amour que portent les americains pour leur pays, independament de qui est a la presidence, republicain ou democrate. Pour tout americain, c’est d’abord et avant tout son pays:the United States of America.Et ils en sont fiers, meme tres fiers.J’espere qu’un jour mon Congo Natal leur emboite le pas, sinon je leverai ma main droite pour jurer fidelite et obeissance a la banniere aux 50 etoiles. Et cela sera tres navrant !!!

  2. Ce genre de comportement decridibilise notre appareil judiciaire, alors qu’aujourd’hui tout le regard du peuple est fixé là dessus.
    Ce juge devrait être arreté et auditionné, pour decourager la traitrise, anti-valeur de notre pays

  3. C’est fort possible que le juge à une pression derrière sa tête, il peut vouloir bien agir , mais il réalise que les injonctions reçus risques de compromettre ses convictions. Ce qui prouve à suffisance une main noire qui trouble ces derniers temps la juridiction congolaise

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...